Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte

Accueil > Agenda > « LA REALITE EST A RECONSTRUIRE ! » / RECONSTRUISONS LA REALIDAD

« LA REALITE EST A RECONSTRUIRE ! » / RECONSTRUISONS LA REALIDAD

vendredi 4 juillet 2014

MERCREDI 9 JUILLET A 20H30
AU 33, RUE DES VIGNOLES 20e, MÉTRO AVRON OU BUZENVAL :

PRÉSENTATION ET DISCUSSION AUTOUR DE LA SITUATION ACTUELLE DES ZAPATISTES AU CHIAPAS (Mexique), ET DE LA CAMPAGNE MONDIALE POUR LA RECONSTRUCTION DE L’ÉCOLE ET DE LA CLINIQUE AUTONOMES DE LA REALIDAD.

Le 3 mai 2014 au Chiapas (Mexique), ont été attaqué-e-s des compañeros et
compañeras zapatistes du « Caracol I, Mère des caracoles, Mer de nos
rêves », l’un des lieux centraux du mouvement zapatiste, où, par le biais
de ce qu’on désigne sous le nom de Conseil de bon gouvernement,
s’organisent et se gouvernent de manière autonome tous les villages
zapatistes de la région frontalière avec le Guatemala.

Résultat de l’attaque paramilitaire perpétrée au sein de la communauté de
La Realidad : plusieurs blessés graves, la destruction d’une école et d’une
clinique autonome, et l’assassinat cruel de José Luis Solís López,
surnommé « Galeano », compañero zapatiste originaire de ce village.

« Galeano » était un « Votan », et l’un des principaux coordinateurs de la
« petite école zapatiste », qui a accueilli, durant la dernière année,
plusieurs milliers de personnes du monde entier, invitées à venir
apprendre de l’expérience de construction de l’autonomie au sein des
communautés zapatistes.

Le 24 mai, des milliers de zapatistes et de personnes solidaires se sont
réunies à La Realidad en hommage à Galeano. « Nous, on ne se venge pas. On
va se venger, mais contre le capitalisme », a fait savoir ce jour-là le
sous-commandant Moisés, porte-parole actuel de l’EZLN (Armée Zapatiste de
Libération Nationale).

Pour déjouer la Mort, ils ont alors décidé de faire de la vie de Galeano
un nouvel emblème de lutte, et de la même manière, « de remettre debout
l’école et la clinique (...), de telle façon que les mauvais gouvernements
comprennent que peu importe combien ils détruisent, nous construirons
toujours plus ».

Pour montrer que la répression de l’État mexicain n’en finira pas avec la
construction de l’autonomie zapatiste, l’EZLN propose aux gens « d’en bas
à gauche » de procéder à une collecte de fonds, afin de reconstruire
l’école et la clinique autonomes détruites par les paramilitaires.

Dans ce cadre, le Comité de Solidarité avec les Peuples du Chiapas en
Lutte (CSPCL) propose à tous ceux et à toutes celles intéressées de venir
discuter de la situation actuelle du mouvement zapatiste au Chiapas, vingt
ans après le soulèvement de 1994, et de comment contribuer à mettre en
place et faire connaître cette campagne de solidarité.


pour partager matériel, idées et réflexions sur ces sujets,

RDV A 20H30
MERCREDI 9 JUILLET, AU 33 RUE DES VIGNOLES (20e),
Métro Avron ou Buzenval


NOTE :

Les souscriptions à la campagne peuvent dès à présent être adressées en
France au « CSPCL » (Comité de soutien aux Peuples du Chiapas en Lutte)
qui renverra là-bas l’argent collecté ici.

Pour participer à la collecte faites parvenir vos contributions au :

« CSPCL », 33 rue des Vignoles 75020 PARIS
Chèques à adresser à l’ordre du « CSPCL ».

Au niveau européen, différents collectifs de solidarité se sont mis
d’accord pour faire un premier envoi de solidarité à la fin de ce mois de
juillet, avant la tenue à La Realidad, durant le mois d’août, des
rencontres de partage du CNI (Congrès National Indigène mexicain).

Un mois de mobilisation est également prévu à la rentrée, entre le 12
septembre et le 12 octobre prochain.

Plus de renseignements :
http://www.cspcl.ouvaton.org
http://www.enlacezapatista.org.mx