Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Atenco en lutte contre le projet d’aéroport > Incursion de l’armée sur les terres d’Atenco

Incursion de l’armée sur les terres d’Atenco

mercredi 20 avril 2016

12 avril 2016 : Les habitants d’Atenco, en lutte contre un projet d’aéroport dénoncent une incursion de l’armée sur leurs terres

Communiqué du Front des Villages en Défense de la Terre (FPDT), 12 avril 2016 :

Nous dénonçons le fait qu’un convoi de militaires à bord d’un tank est entré aujourd’hui autour de 11h30 sur les terres communales d’Atenco, pour escorter un escadron de travailleurs qui appartiennent à une entreprise privée qui réalise des études pour la construction du Nouvel Aéroport. Tout ceci s’est réalisé de manière illégale en intimidant les habitants qui nous étions réunis lorsque nous nous sommes rendus compte de l’incursion, mais malgré cela, nous avons réussi à les expulser de notre territoire de manière pacifique.

Ceci est une action désespérée de la part du gouvernement fédéral au vu du peu d’avancée obtenue de leur part sur les travaux et la gestion pour pouvoir construire ce méga-projet, car nous restons mobilisés et prêts à lutter parce que c’est notre droit légitime de défendre et de préserver le territoire qui appartient aux peuples originaires.

De plus il est important de signaler qu’il existe un recours en litige sur lequel un juge a déjà déterminé qu’il y a bien affectation des terres de l’ejido d’Atenco et des communautés environnantes, ce qui rend évident le côté arbitraire du gouvernement qui s’obstine à nous expulser de nos terres, et ainsi pouvoir les céder à leurs amis entrepreneurs qui sont les bénéficiaires de tout le projet.

A partir d’aujourd’hui nous maintiendrons des gardes tous les jours pour éviter que continuent les incursions sur les terres collectives de l’ejido. Nous appelons les organisations solidaires à venir nous rejoindre pour des actions comme celle-là et d’autres dont nous vous tiendrons au courant ultérieurement.

La terre ne se vend pas, elle s’aime et se défend !

Xochicuautla n’est pas seule !

Zapata est vivant, la lutte continue !

Front des Peuples en Défense de la Terre

Source : Blog d’Atenco Traduction d’Espoir Chiapas, légèrement révisée.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0