Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Congrès National Indigène > Isthme de Tehuantepec > Alvaro Obregón élit ses propres représentants communautaires

Alvaro Obregón élit ses propres représentants communautaires

dimanche 8 décembre 2013

LE PEUPLE INDIGÈNE BINNIZA D´ALVARO OBREGÓN, EN ASEMBLÉE GÉNÉRALE DE CITOYENNES Y CITOYENS ÉLIT SES REPRÉSENTANTS COMMUNAUTAIRES

Col. Álvaro Obregón, Juchitán, Oaxaca, 8 Décembre 2013.

Aux médias

Aux organisations sociales

Aux organismes des Droits Humains

Aux peuples et villages Indigènes

A l’opinion publique mexicaine

Le jour d’aujourd’hui 8 décembre 2013 pour la première fois de son histoire la communauté indigène binnizá de Álvaro Obregón a réalisé la première ASSEMBLEE GENERALE DE CITOYENNES ET CITOYENS en vue de l’élection de ses représentants communautaires, sur la base des différents accords issus de l’acte de l’Assemblée Générale du 10 août 2013.

L’accord PREMIER déclare que… « cette localité dénommée ALVARO OBREGÓN, municipalité de Juchitán de Zaragoza…se reconnaît et s’auto-référence en tant que communauté indigène zapotèque, pour toute démarche légale et sur la base du contenu des articles, 1 de la convetion 169 de l’Organisation Internationale du Travail ; 2 de la Constitution Politique des Etats-Unis Mexicains ; 16 de la Constitution de l’Etat Libre et Souverain de Oaxaca, article 3 de la Loi des Droits des Peuples des Villages et des Communautés indigènes de l’Etat de Oaxaca, et article 110 du Code des Institutions Politiques et des Démarches Electorales de Oaxaca, reconnaissant pour autorité maximale et organe d’élection de ses autorités l’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES CITOYENS… »

De même l’accord TROISIÈME mandate à l’agent municipal et au Conseil des Anciens de convoquer l’Assemblée Générale des citoyennes et citoyens en vue de l’élection des représentants communautaires, qui sont donc en définitive : Odelio López Vicente, Juan Martínez Jiménez, Roque Santiago Sánchez, José Santiago Gutiérrez, Adelita Guerra Vicente, Eustacio Gómez Vicente, Jesús Herrán Montero, Mariano Trinidad López, Virgilio Santiago Regalado, Victoriano Cháris Vásquez, Fernando López Vásquez, Cesar Luis Vásquez, Eduardo Toledo Orozco, Antonio Vásquez Gómez.

De la même manière il fut déterminé que sera porté à la connaissance du maire élu de de Zaragoza, Saúl Vicente Vázquez que cette Agence Municipale dénommée Álvaro Obregón NE RECONNAITRONT PLUS D’AUTRE AUTORITÉS MUNICIPALES QUE CELLES QUE LE VILLAGE CONSTITUÉ EN ASSEMBLÉE GENERALE AURA DÉSIGNÉ.

INFORMATION SUPLEMENTAIRE. La dÉcision de reconstituer notre Assemblée Générale, le Conseil des Anciens et la formation de notre police communautaire sont le produit d’un processus organisationnel, d’information et de réflexion au sein de notre communauté et au sein de l’Assemblée des villages Indigènes de l’Isthme en Défense de la Terre et du Territoire, où nous avons analysé que notre force émane de notre organisation communautaire et indigène, de nos savoirs.

Nous savons que cette décision permettra que tous les citoyens de cette Agence Municipale puissent élire nos autorités ou bien être élues à ces charges d’Autorité au sein de notre village, ce qui n’est autre que l’AUTONOMIE reconnue constitutionnellement, vu qu’au travers du système des partis politiques utilisé auparavant dans notre communauté nous ne participions d’aucune manière et ce sont un groupe réduit de leaders politiques de la municipalité qui étaient ceux qui élisaient pour nous.

De la même manière nous manifestons le fait que le conflit récent que nous vivons du fait de l’intention de l’entreprise Mareña Renovables de construire le parc éolien sur la langue de terre “Santa Térésa” nous a fait réaliser que lorsqu’il n’existe pas l’Assemblée Générale, les autorités font les choses en fonction de ce qui les arrange et contre les intérêts du village.

BIEN A VOUS

LA TERRE, LA MER, LE SOLEIL ET LE VENT NE SONT PAS A VENDRE, ILS FAUT LES AIMER ET LES DEFENDRE !

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES CITOYENNES ET CITOYENS DE LA COMMUNAUTÉ D´ÁLVARO OBREGÓN, JUCHITÁN, OAXACA.

ASSEMBLÉE DES VILLAGES INDIGÈNES DE L’ISTHME EN DÉFENSE DE LA TERRE ET DU TERRITOIRE

voir : https://tierrayterritorio.wordpress...

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0