Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte

Accueil > Congrès National Indigène > Péninsule du Yucatán > TRAIN MAYA : Dénonciation du CNI-CIG du fait du harcèlement contre des (...)

TRAIN MAYA : Dénonciation du CNI-CIG du fait du harcèlement contre des membres du Conseil Indigène et Populaire de Xpujil (CRIPX) à Calakmul

jeudi 12 mars 2020

Dénonciation du CNI-CIG du fait du harcèlement contre des membres du Conseil Indigène et Populaire de Xpujil (CRIPX) à Calakmul

Au peuple du Mexique,
Aux réseaux de résistance et rébellion,
A la Sexta nationale et internationale,
Aux médias,

Sur les terres du Sud-Est de notre pays endolori, au sud de notre territoire maya dans la péninsule du Yucatán, les compañeros du Conseil Indigène et Populaire de Xpujil (CRIPX), membres du Congrès National Indigène et du Conseil Indigène de Gouvernement ont converti la dignité en digne rage, ce qui a germé en une action décidée contre le mégaprojet de celui qui dirige aujourd’hui le mauvais gouvernement, et qu’il a n’a pas eu de vergogne à dénommer « train maya ». La lutte de nos frères et sœurs du CRIPX en défense de leurs droits humains en tant que membres de peuples indigènes a freiné l’avarice du pouvoir et sur leur territoire la construction du mégaprojet mentionné plus haut a été suspendue de manière définitive.

Cependant, à partir de cette lutte pour les droits de nos peuples, nous constatons avec préoccupation que ceux qui détiennent le pouvoir du mauvais gouvernement manipulent l’information afin de diviser les communautés, harceler les membres de l’organisation, les menacer et les criminaliser, en mettant en danger l’intégrité de nos compañeros y compañeras.

En raison de ce qui a été dit antérieurement, en tant que Congrès National Indigène et le Conseil Indigène de Gouvernement nous dénonçons la situation de brimades, de harcèlement et d’agressions de la part de membres de Morena envers les compañeros et compañera du CRIPX à Calakmul, Campeche ; qui ont obtenu une suspension définitive de l’implantation du mégaprojet mal baptisé Train Maya, attribuée par le Premier Tribunal de District de la ville de Campeche.

En tant que peuples du CNI-CIG, nous manifestons notre solidarité et notre soutien au CPRIX, aux défenseurs et défenseuses de la terre qui luttons également au travers des voies juridiques afin de freiner l’imposition de mégaprojets qui spolient les peuples de nos territoires et de notre droit à décider comment nous souhaitons vivre.

Nous répudions les déclarations des autorités gouvernementales, tout spécialement celles de la FONATUR qui chercher à trainer dans la boue la lutte légitime des habitants de Calakmul qui défendent la forêt et la vie face au passage accablant d’un train mortifère.

Nous exigeons des autorités municipales, étatiques et fédérales la garantie de l’intégrité physique des membres du CPRIX et d’empêcher l’imposition de mégaprojets dans la péninsule du Yucatán et dans tout le Mexique.
Bien à vous

Congrès National Indigène
Conseil Indigène de Gouvernement

Jamais plus un Mexique sans Nous

Mars 2020

Source : Congrès National Indigène