Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Agenda > Projection-débat : Le Mur de Taniperla et La Résistance

Librairie du Monde libertaire

Projection-débat : Le Mur de Taniperla et La Résistance

Paris, samedi 9 avril à 16 h 30

jeudi 31 mars 2005

Le mur de Taniperla, réalisation : Dominique Berger (52 min.)

En 1998, Dominique Berger, avec deux autres Belges fait partie d’un groupe d’observateurs des droits de l’homme au Chiapas. Leur point de chute, le petit village de Taniperla, composé à plus de soixante-dix pour cent d’indiens zapatistes, est sous la surveillance permanente de l’armée du gouvernement mexicain.

Pour mémoire, il filme au jour le jour ces petits riens qui font son quotidien : ces lieux et ces gens qui lui sont étrangers, ses rencontres et ses surprises avec une réalité qu’il croyait connaître, enfin ses conversations avec ses compagnons et des membres de l’EZLN. Face à l’armée mexicaine, il garde ses distances et mesure combien sa présence d’observateur modifie les rapports entre celle-ci et les habitants du village. Les militaires cherchent à donner d’eux-mêmes une image positive qui ne trouve guère d’écho auprès des indiens. Ceux-ci voient dans la présence de l’armée, la manifestation physique de leur oppression et ils en donnent une image symbolique dans une fresque colorée qu’ils peignent pour l’inauguration du futur local du Comité autonome zapatiste de Taniperla. Dominique Berger filme les différentes étapes de cette fresque comme autant de moments de l’histoire actuelle des indiens. Du soulèvement zapatiste à cette volonté de lutter contre les forces du néo-libéralisme, il perçoit mieux cette évidence : le droit des indiens à affirmer leur différence en refusant une exploitation économique qui les détruit.

Le jour de l’inauguration, l’armée met le feu aux champs et aux récoltes, envahit le village, détruit la fresque et le local du Comité et embarque Dominique Berger et ses compagnons qui, quelques jours plus tard, seront expulsés à vie du Mexique.

La Résistance (20 min., langue originale : espagnol).
Production : Municipio Autónomo « Francisco Gómez »,
Caracol III. Mexique 2001. Distribution : Promedios.

Ce documentaire traite de la présence de l’armée fédérale mexicaine dans les communautés indiennes du Chiapas. Six brefs récits de la répression perpétrée par l’armée et la police mexicaines pour plonger notre regard dans la résistance d’hommes, de femmes et d’enfants qui réclament depuis des années le retrait des troupes fédérales de leurs communautés.

Débat avec des membres du CSPCL sur la situation au Chiapas.


Organisée par le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte et la librairie Publico, 145, rue Amelot.

Texte traitant de la fresque, de ses reproductions dans le monde ainsi qu’une interview de "Checo" Váldez (coordinateur de la fresque) :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0