Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Communiqués et déclarations de l’EZLN > Fin de l’alerte et réouverture des caracoles

Fin de l’alerte et réouverture des caracoles

Communiqué du CCRI-CG de l’EZLN

lundi 11 juillet 2005

FIN DE L’ALERTE ET RÉOUVERTURE DES CARACOLES

Le 11 juillet 2005.

Au peuple mexicain,
Aux peuples du monde,
Frères et sœurs :

L’EZLN s’adresse à vous pour vous communiquer ce qui suit :

Premièrement : notre consultation interne s’étant achevée et ses résultats ayant été rendus publics, l’EZLN a décidé de suspendre l’état d’alerte rouge générale déclarée dans les communautés zapatistes depuis le 19 juin dernier.

Deuxièmement : à partir du 15 juillet courant, les caracoles de La Realidad, Roberto Barrios, Oventik, Morelia et La Garrucha ouvriront de nouveau leurs portes et les différents conseils de bon gouvernement reprendront leurs activités.

Troisièmement : il en sera de même pour les bureaux des communes autonomes rebelles zapatistes (les Marez), sur l’ensemble du territoire zapatiste, et les services d’éducation, les coopératives et autres services reprendront également.

Quatrièmement : les activités civiles sur l’ensemble du territoire reprendront progressivement leur cours normal.

Cinquièmement : suite à la réorganisation interne zapatiste, les caracoles connaîtront certains changements.

Ainsi, tandis que, dans les conseils de bon gouvernement, resteront ceux qui ont été désignés à ce poste par les conseils autonomes, dorénavant, dans lesdites "commissions de vigilance", ce seront des compañeros et compañeras des bases de soutien qui prendront connaissance des arrivants, des problèmes pour lesquels sont demandés aide ou conseil, des projets proposés, des soutiens et de l’aide humanitaire destinés aux communauté indigènes, ainsi que des décisions prises par les membres du conseil de bon gouvernement. Ce seront ces mêmes commissions de vigilance qui informeront les Marez et les bases de soutien afin que tout le monde en prenne connaissance et puisse les évaluer et dire si ce qui est décidé et fait est bien ou mal. Outre les bureaux du conseil de bon gouvernement et ceux de la commission de vigilance, un autre local sera ouvert, celui de la "commission d’information". Cette commission se chargera de toute personne nécessitant information ou explication en ce qui concerne le mouvement zapatiste, son histoire et la lutte qu’il mène.

Sixièmement : ces changements se feront progressivement mais entraîneront sans aucun doute un certain retard et une certaine confusion. C’est pourquoi nous demandons votre compréhension, avec la noblesse dont vous avez toujours fait preuve auparavant.

Septièmement : nous invitons la société civile mexicaine et internationale à renouer ses contacts, ses visites et ses projets, dès le 15 juillet, dans les caracoles et en liaison avec les conseils de bon gouvernement et les Marez, sur l’ensemble du territoire zapatiste. Tous et toutes, vous serez les bienvenus.

Démocratie !
Liberté !
Justice !

Des montagnes du Sud-Est mexicain
Comité clandestin révolutionnaire indigène
Commandement général de l’Armée zapatiste de libération nationale
Mexique, juillet 2005

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0