Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte

"L’Autre Campagne"

Communiqués du CCRI-CG de l’EZLN

mercredi 13 juillet 2005

PARTICIPATION À L’AUTRE CAMPAGNE

Le 13 juillet 2005.

Au peuple mexicain

Voici notre parole :

Premièrement : L’EZLN vient de nommer une commission composée de membres de sa direction et chargée de tout ce qui concerne les travaux de réalisation des objectifs de la Sixième Déclaration de la forêt Lacandone. Elle devra travailler de manière continue et respectueuse avec les organisations, les groupes, les collectifs et les individus qui souscriront à cette nouvelle initiative civile et pacifique au Mexique.

Deuxièmement : Notre Sixième Déclaration est très claire quant à son contenu et à ses objectifs, comme l’ont très bien compris ceux et celles à qui elle s’adresse. Seuls les hommes politiques et les patrons mexicains ont montré qu’ils ne comprenaient rien et n’ont pas raté une occasion de se ridiculiser.

Troisièmement : L’EZLN a lu attentivement et avec respect les diverses analyses qui ont été faites de cette initiative. Nous remercions les personnes qui nous ont avertis des risques et dangers encourus et qui nous ont donné leur avis et leurs conseils sur la meilleure façon de poursuivre sur cette voie. L’EZLN a aussi pris bonne note des nombreuses adhésions qui nous sont parvenues par divers canaux.

Quatrièmement : Afin de mettre un peu d’ordre et de systématiser, et en accord avec la revue mexicaine Rebeldía, l’EZLN annonce que les adhésions et offres de travailler ensemble, les commentaires positifs ou négatifs, les critiques constructives et destructrices, les soutiens, rejets et répudiations de la Sixième Déclaration de la forêt Lacandone peuvent être envoyés aux adresses électroniques suivantes :

Pour souscrire à la Sixième Déclaration et pour travailler aux côtés de l’EZLN à dresser le plan d’une campagne nationale avec une autre politique, pour un programme national de lutte de gauche et une nouvelle Constitution, l’adresse électronique est :

conlasexta_AT_revistarebeldia.org

Nous vous demandons de bien vouloir fournir un moyen de communiquer pour vous informer de tout et pouvoir vous inviter aux réunions et activités prévues.

Pour tout ce qui est contre la Sixième Déclaration de la forêt Lacandone, l’adresse est :

contralasexta_AT_revistarebeldia.org

Toutes les opinions contraires seront lues et analysées sérieusement.

En général, pour tout renseignement, consulter le site Internet : www.revistarebeldia.org.

Cinquièmement : Le 1er août 2005, la commission de l’EZLN chargée de l’application de la Sixième Déclaration dressera une première liste des personnes et organisations de gauche qui se seront montrées disposées à participer à ces travaux, pour entamer avec elles une série de réunions de discussion et de travail, programmées par groupes et convoquées suffisamment à l’avance.

Sixièmement : Nous demandons respectueusement aux organisations politiques et sociales, indigènes, non gouvernementales, culturelles, artistiques et scientifiques, de genre, d’homosexuels, de lesbiennes, de transsexuels, de chacun-sa-mère, et aux groupes, collectifs et tout autre groupement, de bien vouloir désigner, en s’y prenant à temps, des délégués ou représentants pour assister à ces réunions de travail.

Démocratie !
Liberté !
Justice !

Des montagnes du Sud-Est mexicain
Pour la Commission Sixième du Comité clandestin révolutionnaire indigène
Commandement général de l’Armée zapatiste de libération nationale
Mexique, juillet 2005.

********

RÉUNIONS PRÉPARATOIRES ET ORGANISATION DE L’AUTRE CAMPAGNE

Aux individus, organisations, collectifs, groupes et groupements de gauche qui souscrivent aux objectifs de la Sixième Déclaration de la forêt Lacandone.

Compañeros et Compañeras,

Recevez le salut de tous les hommes, toutes les femmes, tous les enfants et tous les anciens de l’EZLN. Je vous écris pour vous toucher deux mots de la façon dont nous avons pensé avancer dans nos travaux en vue de la Campagne nationale avec une Autre Politique, pour un Programme national de lutte de gauche et pour une Nouvelle Constitution.

Hum ! Nous avancerions d’ailleurs peut-être un peu plus vite si nous commencions par en changer le nom. Il est si long que quand on a fini de le prononcer, on a déjà oublié comment ça commençait ! Mais bon, nous verrons quand nous aurons commencé à travailler ensemble et que, tous, nous nous mettions d’accord sur cela et sur d’autres choses. Pour l’instant, et par souci de concision et de synthèse, nous, nous l’appelons "L’Autre Campagne".

Bon, alors, je vous commenterai d’abord la manière dont nous nous organiserons, nous, l’EZLN, pour cette tâche. Accord a été pris de distribuer les tâches et, comme à notre habitude, de créer des commissions. Les commissions sont des groupes de compañeros et de compañeras chargés d’un travail et qui informent tout le monde de la marche de ce travail. Mais, attention, ils ne le font pas comme ça leur chante, mais de la manière dont on leur dit de le faire. Alors, la direction zapatiste s’est attribuée les tâches suivantes :

Une partie, la majorité, se chargera des communautés zapatistes. Les défendre, soutenir la mise en place de leur autonomie et les orienter dans leur lutte. Ce groupe est en fait formé du CCRI-CG de l’EZLN.

Une autre partie, petite, se chargera de la dimension internationale des objectifs de la Sixième Déclaration de la forêt Lacandone. Nous avons appelé ce groupe la "Commission Intergalactique de l’EZLN" ou, plus simplement, "Commission Intergalactique".

Enfin, une autre partie du CCRI-CG, petite également, se chargera de la dimension nationale mexicaine, à savoir, de la Campagne nationale, etc., autrement dit de "L’Autre Campagne". Nous avons appelé ce groupe "Commission Sixième [1] de l’EZLN" ou, plus simplement, "Commission Sixième".

Alors, maintenant, je vais vous causer un peu de la "Commission Sixième", et après, je passerais à la "Commission Intergalactique".

C’est la "Commission Sixième" qui, d’abord, se réunira avec toutes les personnes de gauche qui sont d’accord avec "L’Autre Campagne" mais qui ne sont pas des organisations ni des individus qui participent aux élections. Une fois réunie avec elles, la commission dressera un plan pour aller partout au Mexique. Enfin bon, pas partout, seulement là où nous serons invités à aller. Si quelque part on ne veut pas nous recevoir, eh bien, nous n’irons pas, car nous ne pensons pas imposer une pensée par la force.

Alors, cette "Commission Sixième" s’est déjà mise d’accord avec les compañeros de la revue Rebeldía et, le 1er août prochain, les ceusses et celles de Rebeldía nous enverront une liste de toutes les organisations et personnes qui ont déclaré être d’accord avec la Sixième Déclaration et d’accord pour travailler dans "L’Autre Campagne" (prenez bonne note de l’adresse électronique : conlasexta_AT_revistarebeldia.org). Bien entendu, il est possible que certains n’aient pas encore terminé de se mettre d’accord sur la Sixième Déclaration ou qui attendent de voir si López Obrador leur refile une candidature, ou de voir si Cárdenas quitte le PRD ou s’il se porte candidat sur la liste d’un autre parti ; il est possible aussi que certaines personnes n’aient pas fini de la lire ou l’attendent encore, et alors elles ne vont pas pouvoir y souscrire avant le 31 juillet. Il ne faut pas s’inquiéter, il y aura moyen d’y adhérer et de s’incorporer aux groupes de travail à tout moment, au train où vont les choses.

Bien. Mais avec ceux qui feront savoir au plus tard le 31 juillet qu’ils sont bien prêts, majeurs et vaccinés, avec ceux et celles-là, nous nous réunirons, d’abord pour commencer à nous mettre d’accord sur le plan de "L’Autre Campagne". Les réunions en question sont prévues pour le mois d’août et une partie du mois de septembre. En effet, on ne va pas se réunir tous d’un coup. D’abord une partie, après une autre et après, tous ensemble. Cela se ferait au Chiapas, dans une communauté zapatiste qui accepte de nous accueillir pour nos travaux. Nous avons choisi de le faire les fins de semaine pour vous éviter de manquer au boulot... ou pas trop. Alors, le calendrier que nous proposons est le suivant (attention, il peut encore y avoir des changements, mais nous vous en aviserons) :

- Organisations politiques de gauche : arrivée le vendredi 5 août, réunion le samedi 6 et retour le dimanche 7 ;

- Organisations indigènes et Peuples indiens du Mexique : arrivée le vendredi 12 août, réunion le samedi 13 et retour le dimanche 14 ;

- Organisations sociales de gauche : arrivée le vendredi 19 août, réunion le samedi 20 et retour le dimanche 21 ;

- Organisations non gouvernementales, artistiques et culturelles, groupes, collectifs, etc. : arrivée le vendredi 26 août, réunion le samedi 27 et retour le dimanche 28 ;

- Femmes, hommes, anciens, enfants, à titre individuel ou familial, de communauté, de rue, de quartier ou d’association de voisins : arrivée le vendredi 2 septembre, réunion le samedi 3 et retour le dimanche 4 ;

- Autres (à savoir, ceux et celles qui n’auront pas pu être présents aux dates précédentes) : arrivée le vendredi 9 septembre, réunion le samedi 10 et retour le dimanche 11.

De notre côté, nous avons calculé que, avec le vent favorable, nous serions en mesure de faire une déclaration publique conjointe (autrement dit, non plus seulement l’EZLN mais tous ceux qui se seront mis d’accord) le 16 septembre. Cela fait, et avec une commission réunissant toutes les personnes qui vont se mettre au boulot, nous commencerions à nous réunir avec les groupes et personnes qui viendront rejoindre cette campagne.

Alors, voilà, nous nous y prenons à temps pour vous prévenir et vous donner le temps de voir comment faire pour nommer des délégués ou des représentants, réunir les sous du voyage, préparer la bectance, le coucher, un K-way (il pleut beaucoup et ça va empirer), une lampe de poche, des piles, des bottes pour la boue, vos papiers, un bloc-notes et un crayon pour tout noter et informer correctement vos collègues, etc. Nous vous demandons de bien vouloir apporter de quoi manger que vous vous chargeriez de préparer, pour ne pas surcharger les communautés qui nous accueillerons généreusement, comme toujours.

Et nous demandons aussi aux organisations, aux groupes et aux collectifs qu’ils veuillent bien ne pas venir en masse et nommer une ou un délégué mandaté pour cette tâche, de façon à ce que l’on puisse discuter et conclure des accords. Sinon, si nous sommes trop nombreux, rien n’avance et nous perdrions notre temps à discuter et les politiques en finiraient avec notre pays avant que nous ayons pu nous mettre d’accord pour les en empêcher.

Et à tous et à toutes, nous vous demandons d’en mettre un coup, parce que nous avons réellement quelque chose à perdre : la patrie.

Bien. Salut et que votre cœur batte là où il faut, c’est-à-dire à gauche.

Des montagnes du Sud-Est mexicain
Pour la Commission Sixième du Comité clandestin révolutionnaire indigène
Commandement général de l’Armée zapatiste de libération nationale
Sous-commandant insurgé Marcos
Mexique, juillet 2005.

Traduit en un temps record par le compañero Angel Caído, que nous remercions.

Notes

[1] Commission “Sexta...”, dans l’original.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0