Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Déclarations et fonctionnement des Conseils de bon gouvernement > Nouvelle agression contre des bases d’appui zapatistes

Déclaration du CBG "Nueva Semilla que va a producir"

Nouvelle agression contre des bases d’appui zapatistes

Conseil de bon gouvernement de Roberto Barrios

mardi 20 avril 2004

Le conseil de bon gouvernement "Caracol qui parle pour tous"
TE PUY YAX SCO"PJ YU"UN PISILTIC

La semence qui va produire
Tsi Jiba Pakabal Micajel Polel

Zone nord
Chiapas, Mexique
le 20 avril 2004

À l’opinion publique,
À la société civile nationale et internationale :

Nous dénonçons les faits survenus sur l’"ejido" TIUTZOL du "municipio" de Tial-Chiapas De nouveau, les familles bases d’appui zapatiste subissent les agressions de paramilitaires priistes. Le 10 avril, vers 16 h 30, les familles bases d’appui zapatiste ont vu leurs affaires saccagées, détruites et volées.

Les victimes sont Isidro Pérez Pérez, Macaria Pérez Pérez, Mateo Pérez Torres et Lucas Pérez Pérez. Leurs agresseurs, Isidro Pérez Pérez, Macaria Pérez Pérez, Mateo Pérez Torres et Lucas Pérez Pérez, sont de leurs propres familles et font tous partie de de l’organisation paramilitaire "Paix et Justice".

Il faut signaler qu’en détruisant les maisons, il ont détruit toutes leurs affaires personnelles : vêtements, hamacs, outils de travail. Ils ont emporté des haches et des machettes. Cette violence s’est déroulé en présence de leur mère Pascuala, leurs deux sœurs Josefa et Ana Pérez Pérez. La motivation d’un tel acharnement vient seulement du fait d’être base d’appui zapatiste et d’être en résistance.

Depuis quelques temps, l’initiateur de cette violence, Roberto Pérez Sánchez (à la tête du PRI dans la communauté) menace de mort les bases d’appui zapatiste. C’est pour cette raison que les compagnes et compagnons, en plus d’être déjà déplacés, vivent dans la peur d’un passage à l’acte.

Nous tenons pour responsable le président Vicente Fox Quesada, le gouverneur de l’État Pablo Salazar Mendiguchía et le maire Jesús Méndez Gutiérrez, concernant l’intégrité physique et morale des familles victimes.

Nous exigeons la réparation immédiate du préjudice, car il est évident que cette violation des droits individuels et constitutionnels est intentionnelle, avec préméditation et profit. Nous exigeons que les auteurs de ce délit soient punis.

Cordialement,

Le conseil de bon gouvernement.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0