Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Communiqués et déclarations de l’EZLN > Journée nationale contre la brutalité policière

Journée nationale contre la brutalité policière

Communiqué de la commission Sexta

jeudi 2 mars 2006

JOURNÉE NATIONALE CONTRE LA BRUTALITÉ POLICIÈRE

Le 2 mars 2006

À tous les adhérents et toutes les adhérentes à la Sexta et à l’Autre.
Au peuple du Mexique

Compañeros et compañeras,

Le 2 mars 2006 à 20h50, réuni(e)s à l’Autre Tepejí del Río, l’Autre Hidalgo, les collectifs, groupes, organisations et individus qui composent l’Autre dans l’État de Hidalgo et la Commission Sexta de l’EZLN, avons pris les accords suivants :

PREMIÈREMENT. Nous manifestons notre solidarité et notre soutien aux compañeros et compañeras de l’Autre Chiapas qui subissent la persécution et le harcèlement du gouvernement régional ; au noble peuple indigène zapotèque de San Blas Atempa, Oaxaca, qui souffre de l’agression policière commanditée par des caciques et le gouvernement régional ; et à tous les adhérents et toutes les adhérentes de l’Autre partout dans le pays qui sont harcelés et réprimés par les mauvais gouvernements qui ont à leur tête les partis politiques PRI, PAN, PRD, PT, Vert écologiste, Convergence et PANAL.

DEUXIÈMEMENT. Nous lançons un appel à tous les adhérents et toutes les adhérentes de l’Autre Mexique, pour que le 14 mars prochain, Journée internationale contre la brutalité policière, vous vous manifestiez, de la façon que vous pensez appropriée, contre la répression que les mauvais gouvernements exercent sur nos peuples.

TROISIÈMEMENT. Nous proposons :

- Que, ce jour, tous et toutes envoient, à l’espace qui s’ouvrira sur la page électronique d’Enlace Zapatista (www.enlacezapatista.ezln.org.mx), une liste des actions répressives qu’il ou elle a subies de la part des autorités, ainsi que des témoignages, dessins, photos, etc., afin de manifester notre opposition aux policiers.

- Que la banda dans tout le pays crée des graffitis, banderoles, peintures murales, etc., sur ce thème, selon le savoir-faire de chacun.

- Que s’organisent des forums locaux, régionaux ou par État où sera analysé et débattu ce cancer social qu’est la police.

Contre la brutalité policière : l’Autre Mexique

Depuis l’Autre Hidalgo
Pour la Commission Sexta de l’EZLN.
Pour la Coordination de l’Autre Hidalgo
sous-commandant insurgé Marcos Mexique, mars 2006.

Source : Enlace zapatista