Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Communiqués et déclarations de l’EZLN > Appel à la mobilisation les 1er et 20 novembre

À propos d’Oaxaca

Appel à la mobilisation les 1er et 20 novembre

Communiqué du CCRI-CG et de la Commission Sexta de l’EZLN

mardi 31 octobre 2006

APPEL DU CCRI-CG ET DE LA COMMISSION SEXTA DE L’EZLN
À LA MOBILISATION LES 1er ET 20 NOVEMBRE

30 octobre 2006.

Au peuple mexicain,
Aux peuples du monde,
À toute la « Otra » au Mexique et au nord du Río Bravo,
À toute la « Sexta » internationale :

Compañeras et compañeros,
Frères et sœurs :

Comme il est de notoriété publique, hier, 29 octobre 2006, les forces fédérales du gouvernement de Vicente Fox ont attaqué le peuple d’Oaxaca et sa plus digne représentante, l’Assemblée populaire des peuples d’Oaxaca, l’APPO.

Au jour d’aujourd’hui, les fédéraux ont assassiné au moins trois personnes, dont un mineur, fait des dizaines de blessés, parmi elles de nombreuses femmes, et des dizaines de détenus qui ont été transférés illégalement vers des prisons militaires. À tout cela s’ajoutent les morts, détenus et disparus depuis le début de la mobilisation demandant le retrait d’Ulises Ruiz du gouvernement d’Oaxaca.

L’attaque fédérale n’a pas d’autre objectif que celui de maintenir au pouvoir Ulises Ruiz et de détruire l’organisation populaire de ceux d’en bas d’Oaxaca.

Le peuple d’Oaxaca résiste. Aucune personne honnête ne peut rester silencieuse et immobile tandis que tout un peuple, majoritairement indigène, est assassiné, frappé et emprisonné.

Nous, les hommes et les femmes zapatistes, nous ne flancherons pas et nous nous mobiliserons en soutien au peuple frère et compagnon d’Oaxaca.

La Commission Sexta de l’EZLN a déjà consulté la direction zapatiste et a décidé ceci :

Premièrement. - Durant toute la journée du 1er novembre 2006, seront fermés les routes et chemins qui traversent les territoires où l’EZLN maintient une présence dans l’État sud-oriental du Chiapas. En conséquence, nous exhortons toutes et tous à s’abstenir de se déplacer par les routes du Chiapas ce jour-là et que soient prises les dispositions pour cela.

Deuxièmement. - À travers sa Commission Sexta, l’EZLN a lancé des contacts et des consultations avec d’autres organisations politiques et sociales, ainsi qu’avec des groupes, collectifs et individus de l’Autre Campagne, pour lancer des journées de solidarité avec Oaxaca et convoquer de manière conjointe tout le Mexique d’en bas à réaliser une grève nationale le 20 novembre 2006.

Troisièmement. - L’EZLN lance un appel à l’Autre Campagne au Mexique et au nord du Río Bravo, à se mobiliser ce 1er novembre, là où cela est possible, en bloquant de manière totale les chemins, les routes, les péages, les gares, les aéroports et tout les moyens de communication.

Quatrièmement. - Le message que les hommes et femmes zapatistes adressons et adresserons au peuple d’Oaxaca n’est que celui-ci : Vous n’êtes pas tout seuls, vous n’êtes pas toutes seules.

Ulises Ruiz hors d’Oaxaca !

Retrait immédiat des forces fédérales d’occupation en territoire oaxaquénien !

Liberté immédiate et inconditionnelle de toutes et tous les détenu-e-s !

Retrait de tous les ordres d’arrestation !

Châtiment aux assassins !

Justice ! Liberté ! Démocratie !

Depuis le nord du Mexique.
Pour le Comité clandestin révolutionnaire indigène -
Commandement général de l’Armée zapatiste de libération nationale.
Pour la Commission Sexta de l’EZLN,
sous-commandant insurgé Marcos.
Mexique, octobre 2006.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0