Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Communiqués et déclarations de l’EZLN > Tout sur les Rencontres entre les peuples zapatistes et les peuples du (...)

Tout sur les Rencontres entre les peuples zapatistes et les peuples du monde

Commission intergalactique

vendredi 15 décembre 2006

TOUT SUR LES RENCONTRES ENTRE LES PEUPLES ZAPATISTES
ET LES PEUPLES DU MONDE.

QUESTIONS FRÉQUENTES :

Compañeras et compañeros,

Nous avons reçu dans la boîte de la Zezta Internazional une série de questions concernant les prochaines « Rencontres internazionales » prévues fin décembre 2006 et début janvier 2007, d’une part, et en juillet 2007, d’autre part. Nous avons rassemblé ces questions par thèmes et nous tenterons d’y répondre dans cette section.

Nous gardons le contact et nous attendons votre venue.

Bien à vous.

Commission intergalactique de l’EZLN.

Questions concernant la nature de ces rencontres :

1. - Q. : Est-ce que la prochaine rencontre prévue pour le 30 et le 31 décembre 2006 et le 1er et le 2 janvier 2007 et celle prévue pour juillet 2007 constituent la Rencontre intergalactique ?

R. : Non. Ces deux rencontres ont leurs propres raisons d’être et leur organisation à part. Ce sont les communes et les communautés zapatistes qui les organisent, pour faire connaître et partager ce qu’ils ont fait, leur résistance et la construction de leur autonomie, et pour connaître et partager les luttes menées ailleurs dans le monde. D’où le nom qui leur a été donné, « Rencontres des peuples zapatistes et des peuples du monde ».

Aucune de ces deux rencontres ne constitue donc la Rencontre intergalactique, mais elles ne doivent pas non plus être comprises comme des « rencontres préalables », même s’il est probable que nous parlions, entre autres, de comment nous envisageons l’Intergalactique. Mais encore une fois, ces rencontres internationales suivent leur propre dynamique.

2. - Q. : De quoi traiterons ces rencontres entre les communautés zapatistes et les peuples du monde ? Quel est leur objectif ?

R. : Au cours de ces rencontres, les communautés zapatistes raconteront en personne, à travers la parole de leurs conseils autonomes et de leurs conseils de bon gouvernement, comment elles affrontent la question de la santé, de l’éducation, du commerce et des moyens de communication et comment s’organisent les femmes indigènes zapatistes, et aborderont d’autres questions concernant leur autonomie.

Inversement, elles écouteront les participants raconter les luttes et les résistances qui existent ailleurs dans le monde. Les communes, les communautés zapatistes et leurs autorités souhaitent écouter respectueusement les femmes et les hommes d’autres pays et apprendre d’elles et d’eux. Il s’agit ni plus ni moins que de continuer à faire connaissance, d’établir des contacts directs, de faire en sorte que les participants venus d’autres pays se rencontrent aussi et de continuer à travailler à construction du monde que nous voulons, un monde d’en bas et à gauche.

3. - Q. : Quelle différence y a-t-il entre la rencontre de fin décembre-début janvier et celle de juillet ?

R. : Ces deux rencontres sont organisées par les communautés zapatistes et elles devront traiter les mêmes thèmes. Mais dans la première qui aura lieu à Oventik, au Chiapas, on ne fera qu’aborder la question de l’autonomie, tandis qu’au mois de juillet suivant on parlera de manière plus détaillée de ce qui est fait dans chaque région car cette rencontre-là se fera dans tous les Caracoles zapatistes.

4. - Q. : Quand, où et comment sera organisée la Rencontre intergalactique ?

R. : Nous l’ignorons encore et nous continuons à recevoir des propositions à ce sujet sur le site de la Zezta Internazionale (http://www.zeztainternazional.org). Nous autres, nous continuons de penser que c’est entre tous les participants et toutes les participantes qu’il faut décider de tout ce qui concerne cette Rencontre intergalactique, ce n’est pas seulement à l’EZLN de le faire.

Les propositions qui seront faites, le cas échéant, lors des deux prochaines rencontres de décembre et de juillet viendront naturellement s’ajouter à celles qui ont été envoyées et à celles qui le seront. En tenant compte de toutes les propositions, tous et toutes, ensemble, nous déciderons du lieu, de la date, des thèmes à aborder et de tout ce qui concerne l’Intergalactique.

5. - Q. : De quoi parlera-t-on lors de la prochaine rencontre ?

R. : Nous avons envisagé plusieurs groupes (ou “mesas”, tables) de travail : Autonomie et gouvernement ; la Lutte pour la terre ; l’Autre Santé ; l’Autre Éducation ; l’Autre Communication ; l’Autre Commerce ; l’Autre Art et l’Autre Culture ; la Lutte et l’organisation des femmes, ainsi que la manière dont nous concevons la prochaine Rencontre intergalactique.

6. - Q. : Est-ce que d’autres mouvements et luttes du monde y participeront aussi ?

R. : Tous et toutes sont invité(e)s. Les communes et communautés zapatistes ont très envie de les rencontrer, d’écouter ce qu’elles ont à dire et d’apprendre d’elles et d’eux. Nous pensons que c’est un bon moment pour examiner ensemble comment nous affrontons les puissants de ce monde, les capitalistes et les exploiteurs, dans le monde entier. Pour tous et pour toutes, les autres mouvements sont sûrement très enrichissants.

En ce qui concerne l’organisation de la prochaine rencontre :

1. - Q. : Faut-il enregistrer son inscription pour pouvoir participer à cette rencontre ? Quand doit-on le faire, auprès de qui et où ?

R. : Oui, il faut s’inscrire. Pour participer à la rencontre des 30 et 31 décembre 2006 et des 1er et 2 janvier 2007, il y a trois possibilités d’inscription.

En allant sur le site http://www.zeztainternazional.org, on trouvera un formulaire d’inscription. En le remplissant correctement, vous serez automatiquement inscrits comme participant(e)s à cette rencontre. C’est le plus pratique pour s’inscrire. En procédant de cette manière, sur Internet, il ne reste plus ensuite qu’à se rendre au siège d’Enlace Zapatista et de la Zezta Internazional (calle Ignacio Allende, nº 22 - A, Barrio de San Antonio, San Cristóbal de Las Casas, État du Chiapas) pour y recevoir son « accréditation » (gafete), qui sera indispensable pour pouvoir être admis à la rencontre.

À partir du 26 décembre et jusqu’au 29 décembre, en allant directement au siège d’Enlace Zapatista et de la Zezta Internazional à San Cristóbal de Las Casas.

Enfin, en se rendant directement à notre bureau d’enregistrement à Oventik, qui sera ouvert à partir du 29 décembre et pendant toute la durée de la rencontre.

2. - Q. : Y a-t-il des conditions à remplir pour s’inscrire ?

R. : Non. Il suffit d’avoir envie de partager son expérience avec les communautés zapatistes et avec tous les autres participants et toutes les autres participantes.

3. - Q. : Comment fait-on pour se rendre à Oventik, une fois arrivé au District fédéral (lieu de la rencontre, trajet, prix du transport) ?

Pour venir du District fédéral (DF), on peut prendre un bus à la gare routière TAPO (métro San Lázaro) direct pour San Cristóbal de Las Casas. Le prix du billet est environ de 800 pesos par personne (70 euros environ) et le trajet dure environ 13 heures. Arrivé à San Cristóbal de Las Casas, on peut se rendre au siège d’Enlace Zapatista et de la Zezta Internazional. Si on prend l’avion, il faut d’abord prendre un billet pour Tuxtla Gutiérrez, la capitale du Chiapas, et de là se rendre à San Cristóbal de Las Casas en bus ou par d’autres moyens. Une fois rendu, prendre contact avec les organisateurs au siège d’Enlace Zapatista et de la Zezta Internazional.

4. - Q. : Comment va-t-on à Oventik, depuis San Cristóbal de Las Casas ?

Oventik est situé dans les Altos du Chiapas, à environ une heure de San Cristóbal de Las Casas.

Pour les personnes qui en auront besoin, un service de transport fourni par les communes zapatistes sera mis en place à San Cristóbal de Las Casas. Au siège d’Enlace Zapatista et de la Zezta Internazional, on vous indiquera l’endroit d’où partent les transports prévus pour Oventik. Il faudra s’acquitter d’une petite somme pour couvrir les frais.

Si vous disposer de votre propre véhicule, adressez-vous également au siège d’Enlace Zapatista et de la Zezta Internazional pour qu’on vous indique le chemin.

5. - Q. : Que faut-il emporter pour aller à la rencontre ?

Avant tout, l’envie d’y participer. Accessoirement, nous recommandons, d’emporter un sac de couchage, un hamac, une tente de camping, des couvertures et des vêtements chauds. À Oventik, les nuits sont très froides en cette période de l’année.

6. - Q. : Un hébergement est-il prévu à Oventik ? Est-ce qu’il faudra payer quelque chose ?

Oui, un hébergement est prévu, mais il est possible qu’il n’y ait pas assez de place pour tout le monde. C’est pourquoi nous recommandons d’emporter une tente. Et non, il n’y a rien à payer pour l’hébergement.

7. - Q. : Faut-il emporter de quoi manger pendant le séjour ?

Les communautés zapatistes prépareront de quoi manger (en échanger d’une petite somme pour couvrir les frais). Mais on peut emporter ses propres aliments, si on veut.

8. - Q. : Quel temps fait-il à Oventik ?

Au mois de décembre et au mois de janvier, il fait très froid à Oventik. La nuit et avant l’aube, la température peut tomber au-dessous de zéro degré centigrade.

THÈMES À PARTAGER ET POUR CONSTRUIRE :

Nous tous et nous toutes les zapatistes, nous vous invitons à venir discuter et à échanger idées et expériences dans les groupes de réflexion et lors des sessions plénières de la Première Rencontre des peuples zapatistes et des peuples du monde, qui aura lieu au Caracol d’Oventik, les 30 et 31 décembre 2006 et les 1er et 2 janvier 2007.

Voilà ce que nous proposons :

Samedi 30 décembre

Inauguration

Groupe de réflexion inaugural : Autonomie et Autre Gouvernement

Organisé par les cinq conseils de bon gouvernement zapatistes, sur les thèmes suivants : Que signifie gouverner dans l’autonomie ? Quels défis cela représente-t-il ? Qu’est ce que l’autonomie pour les zapatistes ? Que signifie notre « commander en obéissant » ? Défis et perspectives.

Dimanche 31 décembre

Groupe de réflexion 1 : L’Autre Éducation

Comment est l’éducation autonome zapatiste ? Comment s’est-elle formée ? À quels problèmes s’affronte-t-elle ? Quelles expériences d’éducation populaire, de quartier ou autonome ou quels projets pédagogiques alternatifs existent dans d’autres régions du monde ? Avec la participation de représentants de nos cinq conseils de bon gouvernement et des communes autonomes, ainsi que de tous ceux et de toutes celles qui voudront raconter leurs expériences en la matière.

Groupe de réflexion 2 : L’Autre Santé

Comment est le système de santé zapatiste ? Quels défis affronte-t-il ? Quelles réussites a-t-il obtenues ? Quelles difficultés rencontre-t-il ? Les autres expériences en matière de santé dans le monde. Avec la participation de représentants de nos cinq conseils de bon gouvernement et des communes autonomes, ainsi que de tous ceux et de toutes celles qui voudront raconter leurs expériences en la matière.

Groupe de réflexion 3 : Femmes

La lutte pour l’égalité. Les défis et obstacles auxquelles s’affrontent les femmes indigènes zapatistes. Comment vit une femme indigène zapatiste au sein de sa communauté ? Les femmes dans la construction de l’autonomie. Les petits progrès accomplis et leurs perspectives. Avec la participation de représentants de nos cinq conseils de bon gouvernement et des communes autonomes, ainsi que de tous ceux et de toutes celles qui voudront raconter leurs expériences en la matière.

Lundi 1er janvier

Groupe de réflexion 4 : L’Autre Communication, l’Autre Art et l’Autre Culture

Réseaux et espaces de rencontre. L’apprentissage zapatiste, les limites de ses (moyens de) communications. Radio Insurgée (Radio Insurgente), création de vidéos autonomes, les radios des communautés, les journaux muraux et les autres efforts de communication. Les activités culturelles au sein de la communauté, nouvelles manifestations artistiques dans la rébellion (fresques murales, musique, peintures, etc.). Art, culture et communication en résistance dans le monde. Avec la participation de représentants de nos cinq conseils de bon gouvernement et des communes autonomes, ainsi que de tous ceux et de toutes celles qui voudront raconter leurs expériences en la matière.

Groupe de réflexion 5 : L’Autre Commerce

Les coopératives de café, d’artisanat et d’autres productions zapatistes. Expériences de coopératives et de commerce alternatif dans le monde. Défis, problèmes rencontrés et perspectives. Avec la participation de représentants de nos cinq conseils de bon gouvernement et des communes autonomes, ainsi que de tous ceux et de toutes celles qui voudront raconter leurs expériences en la matière.

Groupe de réflexion 6 : La lutte pour la terre et pour le territoire

La terre appartient à qui la travaille. Possession de la terre, répartition agraire, reprises de terres, pressions de toutes sortes sur ces terres, problèmes de limites et de terres limitrophes. L’expérience zapatiste. Expériences de lutte et défense de la terre et du territoire dans le monde.

Mardi 2 janvier

PLÉNIÈRE

Cap vers l’intergalactique

Propositions de lieu, de dates et de thèmes à traiter ; dynamique de la Rencontre intergalactique. Pourquoi une Rencontre intergalactique ? Qui sommes-nous et où en sommes-nous ? Rapport de la consultation effectuée par voies cybernétiques de novembre 2005 à décembre 2006.

Clôture de la rencontre.

Traduit par Ángel Caído.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0