Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte

Déclaration du CBG "Nueva Semilla que va a producir"

Menaces sur les Montes Azules

Conseil de bon gouvernement de Roberto Barrios

mardi 26 décembre 2006

CONSEIL DE BON GOUVERNEMENT "NUEVA SEMILLA QUE VA A PRODUCIR"
YACHILTZUNUBIL YUUN YAX POL TSIJBA PACA BAL MI KAJ POLEL.

Le 16 décembre 2006.

À la société civile mexicaine et internationale,
Aux moyens de communication mexicains et étrangers,
Aux organismes des droits de l’homme mexicains et internationaux,
Aux organisations non gouvernementales,

Le Conseil de bon gouvernement "Nueva semilla que va a producir"

Dénonce les agressions et les menaces de mort à l’encontre de nos communautés indigènes de l’État du Chiapas, actes et menaces planifiés et organisés par le gouvernement et par les groupes de pression du pouvoir politique, économique et militaire, comme l’ont été les violences et les actes criminels commis le 13 novembre dernier aux dépens de la communauté indigène Viejo Velasco Suárez, au cours desquels trois membres de cette communauté ont trouvé la mort ; on déplore également cinq personnes disparues, dont on est sans nouvelles à ce jour, leurs corps et leur situation étant inconnue, s’ils sont encore en vie.

De tels faits ne sont qu’un simple échantillon du sort que l’on nous réserve, à nous les indigènes. En cette occasion, on s’est servi de la Communauté lacandone pour perpétrer cette expulsion inhumaine. De telles menaces et violences ne font qu’augmenter de jour en jour. Aujourd’hui, la Communauté lacandone s’est alliée à l’OPDDIC, Organisation pour la défense des droits des indigènes et des paysans, organisme fidèle au gouvernement et de type paramilitaire qui opère dans cette zone.

Nous connaissons pour en avoir directement souffert les violences et les crimes des paramilitaires et nous savons bien qu’ils sont protégés, soutenus et organisés par les trois différents du mauvais gouvernement. Leurs chefs et les auteurs matériels des différents crimes commis savent pertinemment qu’ils n’iront jamais en prison et n’ont rien à craindre de la justice. Nous, nous savons que le mauvais gouvernement arme et équipe les habitants de la Communauté lacandone et les membres de l’OPDDIC pour continuer à assassiner leurs frères indigènes et à commettre des massacres.

Nous avons eu confirmation du fait que d’autres communautés vont être expulsées de la même manière brutale que Viejo Velasco. Se trouvent directement menacées : Tila, San Jacinto, Ojo de Agua Tzotzil et Flor de Cacao, appartenant officiellement à la commune d’Ocosingo, au Chiapas. Il s’agit de communautés installées depuis plus de vingt ans dans cette partie de la forêt Lacandone.

Plusieurs familles bases d’appui de l’EZLN vivent dans la communauté de Nuevo Tila.

Les communautés de Linda Vista et de Progreso Agua Azul, officiellement rattachées à la commune de Tumbalá, sont des communautés qui ont travaillé depuis longtemps en ces lieux, leurs pères et grands-pères y étaient des péons affermés et, le 1er janvier 1994, ces terres avaient été reprises par ceux qui y vivent actuellement.

Et maintenant, elles aussi sont menacées d’expulsion par cette même OPDDIC, qui a déclaré qu’elle prendrait des mesures draconiennes à l’encontre des habitants s’ils n’abandonnent pas volontairement et de toute urgence les lieux.

La majorité des habitants des communautés de Linda Vista et de Nuevo Progreso Azul appartiennent aux bases d’appui de l’EZLN.

Quant ces menaces seront mises à exécutions, nous savons parfaitement que ce sont nos compañeros bases d’appui qui vont être rendus coupables de toutes sortes de méfaits. Le mauvais gouvernement et ses sbires criminels n’agissent pas d’autre manière.

Nous déclarons d’avance que nous, les zapatistes, nous ne nous livrons à aucune sorte d’actes délictueux tels que la consommation de drogues, les enlèvements, les viols, les assassinats et le trafic de sans-papiers et que nous ne protégeons ni ne soutenons les délinquants.

Les zapatistes se consacrent à travailler la terre en nous organisant à notre façon, pour produire nos aliments.

Nous demandons à toutes les femmes et à tous les hommes faisant preuve d’humanité dans le monde entier de protester contre cette vague de violence que se prépare à déchaîner le mauvais gouvernement contre les peuples indigènes qui désapprouvent ses plans néolibéraux.

Bien à vous.

Le Conseil de bon gouvernement "Nueva semilla que va a producir".

Traduction : Ángel Caído.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0