Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Déclarations et fonctionnement des Conseils de bon gouvernement > La communauté de Los Mangos affectée par un projet d’évacuation des eaux usées (...)

Déclaration du CBG "Corazón Céntrico de los Zapatistas delante del Mundo"

La communauté de Los Mangos affectée par un projet d’évacuation des eaux usées demande l’aide du CBG d’Oventik

Conseil de bon gouvernement d’Oventik

dimanche 6 mai 2007

CONSEIL DE BON GOUVERNEMENT
"CORAZÓN CÉNTRICO DE LOS ZAPATISTAS DELANTE DEL MUNDO"

SNAIL TZOBOMBAIL YU’UN LEKIL J’AMTELETIK "TA O’LOL YO’ON ZAPATISTAS TE STUKI’IL SAT YELOB SJUNUL BALUMIL"

Le 29 avril 2007.

À l’opinion publique,
Aux adhérent(e)s à la Sixième Déclaration de la forêt Lacandone,
À la presse alternative mexicaine et internationale,
Aux organismes des droits humains fondamentaux,

Frères et sœurs,

Le Conseil de bon gouvernement de la zone des Altos du Chiapas dénonce et porte à la connaissance du public les faits suivants :

Il y a quelques mois, des représentants des habitants de la communauté Los Mangos ont demandé l’intervention du Conseil autonome de Santa Caterina car ils s’inquiétaient de travaux de voirie que le maire de Pantelhó avait fait entreprendre, travaux qui consistaient en un système d’évacuation des eaux usées devant déboucher dans le torrent Majasil, seule source d’eau potable de leur communauté.

Le Conseil autonome de Santa Caterina ayant effectué son enquête, il a découvert que la communauté de Los Mangos était formée par 162 familles, certaines étant affiliées au PRI, d’autres au PRD et d’autres enfin étant bases d’appui de l’EZLN. Toutes ont été d’accord pour s’opposer à ces travaux publics qui les affectent gravement et qui ne bénéficieraient qu’à une trentaine de familles de la communauté San Caralampio, consistant en l’installation de canalisations et de citernes dans lesquelles passeraient des excréments qui se déverseraient ensuite dans un torrent qui fournit en eau potable les 162 familles de la communauté de Los Mangos. Les habitants ayant sollicité l’aide de toutes les administrations du gouvernement concernées sans avoir obtenu de réponse, ils ont décidé d’un commun accord de solliciter l’intervention des autorités autonomes zapatistes.

Le Conseil autonome de Santa Caterina a requis le bureau du Conseil de bon gouvernement de la Zone des Altos pour lui exposer le problème et demander son support. En qualité de Conseil de bon gouvernement, nous nous sommes rendus sur les lieux pour vérifier ce qu’il en était, en conséquence de quoi nous protestons formellement, considérant inacceptable que le gouvernement utilise des deniers publics pour construire des installations qui ne sont utiles qu’à quelques-uns au détriment de la santé d’un bien plus grand nombre et de l’environnement.

Nous avons constaté qu’une dégradation avait déjà commencé et que plus on tarderait à suspendre l’installation de ces évacuations, plus le risque augmente de dégâts irréparables. Nous sommes aussi grandement préoccupés par le fait que ces travaux pourraient provoquer un affrontement entre frères tzeltals, ce qui rend d’autant plus urgent la résolution de ce problème.

Bien que ces travaux semblent être la responsabilité du maire de Pantelhó, la pollution de ce territoire tzeltal engage aussi la responsabilité des autorités chiapanèques et des autorités fédérales. À nouveau, on constate qu’au lieu de consulter les communautés concernées ces autorités leur imposent des aménagements qui les affectent directement. C’est ainsi qu’elles procèdent systématiquement, pour nous exterminer en provoquant des affrontements.

En tant que Conseil de bon gouvernement, nous exigeons l’arrêt et l’annulation immédiate de ces travaux et que les responsables fassent tout ce qui doit être fait pour stopper cette grave pollution de biens de l’humanité. Nous suivrons de près cette affaire. Nous avons parlé.

Salutations.

Conseil de bon gouvernement "Corazón Céntrico de los Zapatistas delante del Mundo", Zona Altos. Oventik, Chiapas, Mexique.

Gerónimo Santiz Guzman
Senaida Luna López
Mario Ruiz Ariaz
Verónica Hernández Hdea
Edgar Ruiz Ruiz
Guadalupe Diaz Diaz

Caracol "Resistencia y Rebeldía por la Humanidad"
TA TZIKEL VOCOLlL XCHIUC JTOYBAIL SVENTA SLEKILAL SJUNUL BALUMIL
San Andrés Sakamch’en de los Pobres, San Juan de la Libertad, San Pedro Polhó, Santa Catarina, Magdalena de la Paz, 16 de Febrero, San Juan Apóstol Cancuc.

Traduit par Ángel Caído.
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0