Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Communiqués et déclarations de l’EZLN > Invitation à la Troisième Rencontre des peuples zapatistes et des peuples du (...)

Invitation à la Troisième Rencontre des peuples zapatistes et des peuples du monde

compañera Everilda

mardi 14 août 2007

Invitation à la Troisième Rencontre des peuples zapatistes et des peuples du monde

(Traduction des paroles de la compañera Everilda, candidate à la comandancia de l’EZLN, le 28 juillet 2007 à La Realidad, Chiapas, d’après la transcription de l’enregistrement)

Compañeros et compañeras du Mexique et du monde,

Bonsoir à tous et à toutes. Cette Deuxième Rencontre des peuples zapatistes avec les peuples du monde nous donne, à nous les femmes, beaucoup d’allant, mais aussi une grande responsabilité, et ça nous préoccupe pas mal. Ça nous donne à penser. Comme il y avait beaucoup de choses que nous voulions vous dire lors de cette rencontre, nous avons à peine eu le temps de vous expliquer ce que nous étions en train de faire, nous les peuples zapatistes, et il nous est resté plein d’autres choses à vous dire, en particulier sur nous, les femmes zapatistes. Aussi, nous voulons vous prévenir que nous allons garder ces paroles-là bien au chaud, tandis que vous allez informer vos compañeros et compañeras dans leurs villages de ce que vous avez vu et entendu, pour qu’ainsi soient au courant les autres compañeros et compañeras qui ne sont pas là.

Mais il nous semble qu’il vaut mieux que vous emportiez dès maintenant notre message d’invitation : nous, les femmes zapatistes, convoquons à la Troisième Rencontre des peuples zapatistes avec les peuples du monde, et le thème principal et unique sera les zapatistes au féminin, en particulier nous, femmes zapatistes des peuples zapatistes, pour rencontrer les femmes du Mexique et du monde.

Nous allons parler, nous, les femmes zapatistes, avec les compañeras du Mexique et du monde, et vous pourrez poser des questions sur la façon dont nous nous organisons, nous les zapatistes, plus directement en tant que femmes. Nous allons demander aux compañeros hommes zapatistes qu’ils nous aident pour les questions de logistique. Pourront être présents aussi les compañeros du Mexique et du monde pour nous écouter, mais en silence, de même que nos compañeros hommes zapatistes.

Comme cette Troisième Rencontre sera particulièrement celle des femmes zapatistes, elle sera dédiée à la commandante Ramona et portera son nom. Alors, on fait comme ça : Troisième Rencontre des peuples zapatistes avec les peuples du monde. La commandante Ramona et les femmes zapatistes. Donc, vous emportez ce message pour les autres compañeras. Préparez-vous. En même temps, dites à vos époux qu’ils vont devoir rester quelques jours tout seuls pour s’occuper de la maison, des enfants et des bêtes, pendant que vous partez et que vous rencontrez les femmes zapatistes, histoire de s’organiser et de voir comment on lutte contre le capitalisme et le néolibéralisme.

Cette Troisième Rencontre, celle des femmes zapatistes, nous pensons qu’elle aura lieu dans les derniers jours de décembre 2007. On est en train de consulter les compañeras et compañeros du Conseil de bon gouvernement du Caracol de La Garrucha et la communauté de La Garrucha, qui est le siège du Caracol, pour voir s’ils nous permettent de réaliser là-bas notre Troisième Rencontre. On confirmera plus tard. Nous vous demandons de suivre nos pages Internet de la Zezta Internacional et d’Enlace Zapatista, de la Commission intergalactique, de la Commission Sexta, de l’Autre Campagne.

Les dates auxquelles nous pensons sont les suivantes : arrivée et inscription le 28 décembre au Caracol de La Garrucha. 29, 30 et 31 décembre, plénières sur les travaux des femmes zapatistes, avec un temps pour les questions des femmes du monde. Le 1er janvier (2008), célébration du quatorzième anniversaire du début du soulèvement de ces terres dignes. Voilà l’invitation, compañeros et compañeras. Nous vous attendons, comme toujours notre porte est ouverte.

Pour le Comité clandestin révolutionnaire indigène
Commandement général de l’Armée zapatiste de libération nationale,
la Commission Sexta et la Commission intergalactique de l’EZLN,
lieutenant-colonel insurgé Moisés et sous-commandant insurgé Marcos.

Traduit par el Viejo.
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0