Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > médias libres mexicains > Communiqué de la radio libre Ké Huelga

Mexico DF

Communiqué de la radio libre Ké Huelga

samedi 6 octobre 2007

Communiqué numéro 2

Au peuple mexicain,
À la solidarité internationale,
À l’Autre Campagne,
Aux travailleurs organisés,
À la communauté universitaire,

Le 8 septembre, nous avons fait part des menaces et des manœuvres d’intimidation dont avait fait l’objet la Ké Huelga Radio au cours des derniers mois. Pour des raisons techniques et des motifs de sécurité, nous avons alors décidé de retransmettre provisoirement nos émissions uniquement par Internet. Durant cette période, nous avons été en contact avec des femmes, des hommes, des collectifs et des organisations avec lesquelles nous partagions le besoin de construire une société plus juste. Nous tenons à remercier toutes ces compañeras et tous ces compañeros du soutien solidaire qu’ils ont apporté pour défendre cet espace de lutte.

D’autre part, nous tenons le gouvernement fédéral et le recteur de l’Université nationale autonome de Mexico (UNAM) pour seuls responsables de l’intégrité physique et morale des participants au projet de la Ké Huelga Radio. Nous en appelons au respect des principes de pluralité et d’autonomie devant régner au sein de l’université et nous refusons catégoriquement les menaces voilées, les rumeurs et toutes les pratiques d’intimidation propres à la guerre sale que livrent les gouvernements autoritaires.

À partir du 27 septembre, nous recommençons à émettre sur le canal 102.9 FM pour continuer d’exercer nos droits à la libre expression. Nous renouerons avec l’emploi légitime de la radio, un espace ouvert à toutes celles et à tous ceux qui pensent que les médias ne doivent être la propriété exclusive ni des entreprises ni de l’État. Nous sommes en effet en faveur d’un lien plus direct des médias avec les communautés, pour défendre les libertés. Ni les mots ni les fréquences n’ont de maîtres, c’est pourquoi nous considérons comme un droit élémentaire le maintien de la radio en tant que lieu d’information, de discussion et de lutte où les affrontements se livrent avec des connaissances, des idées et des actes.

La Ké Huelga Radio maintient son invitation à toutes nos compañeras et tous nos compañeros de lutte des peuples, des collectifs, des organisations, des coopératives et des divers fronts, invitation à participer à cette tentative de communication libre. Nous vous invitons à travailler tous et toutes ensemble.

Nous avons choisi de retransmettre par la voie des ondes hertziennes afin de diffuser les voix de la ville-monstre, celles des peuples du monde. Nous vous invitons non seulement à écouter notre fréquence mais aussi à en faire partie, aussi commencerons-nous à retransmettre les manifestations publiques que le mouvement produit de différents lieux et selon différents points de vue, dans l’intention de nous écouter et de connaître mutuellement nos pensées en même temps que d’autres, afin de répandre le message que nous souhaitons envoyer, que ce soit à titre individuel ou collectivement. Le 2 octobre, nous couvrirons la mobilisation prévue, cette fréquence libre accueillera donc les différentes voix qui luttent.

Fertilité de la compréhension mutuelle et du cœur, ce sont les mots qui avaient été prononcés par certains, voyons ce que cela signifie pour les puissants. Mais voyons aussi ce que cela signifie pour nous...

Ils ne parviendront pas à faire taire nos pensées et nos voix.

Radio libre et sociale
Radio contre le pouvoir

Septembre 2007

Nous vous demandons de nous faire savoir comment on écoute nos émissions par ondes hertziennes en écrivant à kehuelga(a)kehuelga.org.

Traduit par Ángel Caído.

P.-S.

Le site de la Ké Huelga Radio

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0