Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Communiqués et déclarations de l’EZLN > Sur la préparation du Premier Festival mondial de la digne rage

Sur la préparation du Premier Festival mondial de la digne rage

Communiqué de la Commission Sexta et de la Commission intergalactique de l’EZLN

dimanche 30 novembre 2008

Communiqué du Comité clandestin révolutionnaire indigène - Commandement général
de l’Armée zapatiste de libération nationale.
Mexique.

Commission Sexta et Commission intergalactique de l’EZLN.

Le 26 novembre 2008.

Aux adhérent-e-s à la Sixième Déclaration de la forêt Lacandone au Mexique et dans le monde,
Aux invité-e-s au Premier Festival mondial de la digne rage,
Au peuple du Mexique,
Aux peuples du monde,

Compañeras et compañeros,
Frères et sœurs,

Nous nous adressons à vous à l’occasion des préparatifs de la célébration du Premier Festival mondial de la digne rage.

Premier point. Nous avons reçu, jusqu’à présent, la confirmation de la présence de personnes, de groupes, de collectifs et d’organisations issus, en plus du Mexique, des pays suivants :

Iran, Pays basque, Argentine, Cuba, Italie, Chili, France, Angleterre, États-Unis d’Amérique, Autriche, Brésil, Venezuela, Suède, Belgique, Costa Rica, Allemagne, État espagnol, Norvège, Suisse, Grèce.

Deuxième point. De notre pays, le Mexique, assisteront des compañeras et compañeros de l’Autre Campagne, issus des différents États de la République, qui luttent par les médias alternatifs, pour la défense des droits humains, dans les écoles et les universités, contre la répression, pour le retour des disparus et la libération des prisonniers politiques, dans des organisations sociales et politiques, dans les domaines de l’art et de la culture, dans les syndicats, pour les droits des femmes, avec les travailleurs et les travailleuses des maquiladoras dans les recoins du nord du Mexique, pour l’environnement, pour la diversité sexuelle, avec le mouvement enseignant, dans les champs, avec les travailleurs et travailleuses du sexe, et la lutte considérable du Congrès national indigène.

Troisième point. Les 26, 27, 28 et 29 décembre 2008, au cours desquels le festival sera célébré dans la ville de Mexico, quelques-unes des activités programmées sont les suivantes :

26 décembre 2008

10 heures. OUVERTURE.

11 heures. Les Quatre Roues du capitalisme : EXPLOITATION. Forum ouvert avec la participation de travailleurs et de travailleuses de maquiladoras de Basse-Californie et du Tamaulipas, de la Confédération générale des travailleurs (État espagnol), d’ouvriers de Solano (Argentine) et de travailleurs du Moyen-Orient (Iran), ainsi que tous les travailleurs et les travailleuses qui souhaitent participer et le font savoir au préalable.

Modérateur : Centre d’analyses multidisciplinaire de l’UNAM (Mexique).

17 heures. Les Autres Chemins : UNE AUTRE VILLE. Forum ouvert avec la participation de l’Union nationale des organisations populaires de gauche indépendante, UNOPII (Mexique), l’Union ouvrière et socialiste, UNÍOS (Mexique), jeunes des collectifs anarchistes, punk et libertaires (Mexico), la Brigade des rues (Mexique), ainsi que tous ceux qui luttent dans les villes, qui souhaitent participer et le font savoir au préalable.

Modérateur : UNOPII (Mexique).

27 décembre 2008

11 heures. Les Quatre Roues du capitalisme : SPOLIATION. Forum ouvert avec la participation du Congrès national indigène (Mexique), d’habitants et d’habitantes de Lomas de Poleo (Ciudad Juárez, Mexique), l’Association des conseils indigènes du nord de Cauca (Colombie), ainsi que tous ceux qui ont quelque chose à dire sur la spoliation capitaliste, qui souhaitent participer et le font savoir au préalable.

Modérateur : Bárbara Zamora (Mexique).

17 heures. Les Autres Chemins : D’AUTRES MOUVEMENTS SOCIAUX. Forum ouvert avec la CNUC-Tlaxcala (Mexique), Force indigène chinantèque (Mexique), Front du peuple (Mexique), Colonia Blanca Navidad, de Nuevo Laredo (Mexique), Front populaire Francisco Villa indépendant (Mexique), CACTO-Oaxaca (Mexique).

Modérateur : CNI (Mexique).

28 décembre 2008

11 heures. Les Quatre Roues du capitalisme : RÉPRESSION. Forum ouvert avec des femmes du Sinaloa et du Chihuahua (Mexique), message des prisonniers politiques d’Atenco, message enregistré de Gloria Arenas, prisonnière politique (Mexique), collectif Nous sommes tous prisonnier-e-s (Mexique), Réseau national contre la répression et pour la solidarité (Mexique), Bárbara Zamora (Mexique).

Modérateur : UNÍOS (Mexique).

17 heures. Les Autres Chemins : UNE AUTRE HISTOIRE, UNE AUTRE POLITIQUE. table ronde avec la participation de John Holloway, Felipe Echenique (Mexique), Francisco Pineda (Mexique), Raúl Zibechi (Uruguay), Olivier Besancenot (France), Mónica Baltodano (Nicaragua), Sergio Rodríguez Lascano (Mexique).

Modérateur : Revue Rebeldía (Mexique).

29 décembre 2008

11 heures. Les Quatre Roues du capitalisme : MÉPRIS. Forum ouvert avec le collectif anarcho-punk La Kurva (Mexique), Congrès national indigène (Mexique), Assemblée nationale des braceros (Mexique), Mercedes Oliveira (Mexique).

Modérateur : CNI (Mexique).

Quatrième point. Pour la série de conférences magistrales qui seront prononcées à San Cristóbal de Las Casas, Chiapas, du 2 au 5 janvier 2009, les personnes suivantes ont confirmé leur participation :

Adolfo Gilly (Mexique)
Arundhati Roy (Inde) (enverra sa contribution)
Pablo González Casanova (Mexique)
Bárbara Zamora (Mexique)
Mónica Baltodano (Nicaragua)
Carlos Aguirre Rojas (Mexique)
Luis Villoro (Mexique)
Raúl Zibechi (Uruguay)
Oscar Olivera (Bolivie)
Carlos González, CNI (Mexique)
Michael Hardt (États-Unis)
Juan Chávez, CNI (Mexique)
Walter Mignolo (Argentine)
John Berger (Angleterre) (enverra sa contribution)
Pier Luigi Sullo (Italie)
Olivier Besancenot (France)
Sylvia Marcos (Mexique)
Jaime Pastor (État espagnol)
Jotxe Iriarte (Pays basque)
Mouvement des sans-terre (Brésil)
Paulina Fernández (Mexique)
Sergio Rodríguez Lazcano (Mexique)
Marcos Roitman (Chili et État espagnol)
Vía Campesina (international)
Gustavo Esteva (Mexique)
Jean Robert (Suisse)

Cinquième point. Du côté de l’EZLN, les compañer@s suivants ont confirmé leur participation en tant que modérateurs ou participants (ou comme perturbateurs, si vous voyez à qui je pense) aux conférences prononcées au Chiapas :

commandante Susana
commandante Miriam
commandante Hortensia
commandante Florencia
commandante Everilda
commandant David
commandant Zebedeo
commandant Tacho
commandant Guillermo
lieutenant-colonel insurgé Moisés
capitaine insurgée Elena
niña Lupita
niña Toñita

Sixième point. Pour les invitations, nous avons procédé avec les coordonnées que nous avions, ceux des adhérents à la Sixième Déclaration, les contacts réalisés au cours de la tournée de l’Autre Campagne et le répertoire de soutien aux différentes activités publiques de l’EZLN. Si quelque personne, groupe, collectif ou organisation, au Mexique ou dans le monde, n’a pas été invité-e, c’est certainement parce que nous n’avons pas ses coordonnées. C’est pourquoi nous vous demandons avec respect de nous en excuser et de vous mettre en contact avec la page Internet d’Enlace Zapatista, dans la section qui correspond au Festival mondial de la digne rage.

Septième point. Nous précisons que les invitations sont des invitations à participer en tant qu’exposants. L’entrée à toutes les activités du festival est libre et ouverte à toute personne qui souhaite assister au festival et connaître la digne rage qui s’organise au Mexique et dans le monde.

Quelques détails techniques et de procédure seront communiqués par l’équipe de soutien à l’organisation du festival, sur la page électronique d’Enlace Zapatista, dans la section correspondant au Festival mondial de la digne rage.

C’est tout pour le moment, nous continuerons à transmettre les informations.

Liberté et justice pour Atenco !

Des montagnes du Sud-Est mexicain.

Sous-commandant insurgé Marcos,
Commission Sexta de l’EZLN.

Lieutenant-colonel insurgé Moisés,
Commission intergalactique de l’EZLN.

Mexique, novembre 2008.

Traduit par Manon.