Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Résistances > Acquittement total pour David Venegas

Voix d’Oaxaca construisant l’autonomie et la liberté (VOCAL)

Acquittement total pour David Venegas

mardi 21 avril 2009

OBTENTION DE LA LIBERTÉ COMPLÈTE POUR DAVID VENEGAS REYES "ALEBRIJE"

Lundi 20 avril 2009, à 14 h 35, le verdict final a enfin été dicté à notre compañero David Venegas Reyes "Alebrije" dans le procès relatif au délit fabriqué de possession avec supposition de vente de cocaïne et d’héroïne, dernier jugement des deux procès pour lesquels il a été retenu prisonnier par le mauvais gouvernement de l’assassin Ulises Ruiz en 2007 et une partie de 2008.

Après onze mois de prison et plus d’un an de liberté conditionnée à pointer tous les quinze jours devant le troisième juge du district, le compañero a enfin reçu le jugement final. Malgré les retards dans la sentence, les délais intentionnels qui ont retardé ce processus et les pressions du mauvais gouvernement de l’assassin Ulises Ruiz envers le système judiciaire, finalement le poids des preuves présentées par la défense et surtout la pression des compañeros et compañeras du Mexique et du monde sur le système judiciaire ont permis que le juge Amado Chiñas Fuentes, troisième juge de district prononce l’acquittement total.

Ainsi, l’innocence de notre compañero dans les délits pour lesquels il a été emprisonné onze mois en 2007 et 2008 a été totalement démontrée et, de ce fait, a aussi été démontrée l’utilisation du système de justice de l’État d’Oaxaca et du Mexique comme instrument de vengeance politique par les mauvais gouvernements de l’État et de la Fédération pour soumettre le mouvement social ; ainsi, cet acquittement total, loin d’être le produit de la bonne santé ou de l’intégrité du système judiciaire mexicain, a été arraché par la force du mouvement populaire et avec la solidarité des compañeros et compañeras de tout le Mexique et du monde. Le système judiciaire au Mexique est corrompu jusqu’à l’os et c’est un infâme instrument des gouvernements en place pour soumettre et réprimer ceux qui luttent pour la justice et la liberté.

Nous remercions fraternellement la solidarité inconditionnelle avec notre compañero de nos frères et sœurs du mouvement social d’Oaxaca de l’Assemblée populaire des peuples d’Oaxaca et des mouvements sociaux du Mexique et du monde qui se sont solidarisés avec nous.

Nous affirmons devant vous, compañeros et compañeras, que nous ne nous conformerons pas à l’obtention de la liberté inconditionnelle de notre compañero ; étant démontré le mensonge du mauvais gouvernement, nous chercherons maintenant à obtenir l’emprisonnement des oppresseurs de nos peuples d’Oaxaca qui ont une responsabilité dans cette détention arbitraire et illégale, depuis la police qui s’est chargée de l’arrestation et de la répression directe jusqu’aux chefs les plus haut placés de ces sbires. Ce n’est ni la peur ni la volonté de vengeance qui nous animent mais la recherche légitime de justice pour nos peuples.

Ainsi, nous continuerons à lutter pour la liberté des prisonniers politiques d’Oaxaca et à nous solidariser avec la douleur des prisonniers politiques du Mexique et du monde.

Nous vous invitons à continuer à avancer unis et unies comme jusqu’à présent, non seulement dans la lutte pour la liberté de nos prisonniers politiques mais aussi dans la lutte fondamentale pour la justice, la paix et la dignité pour nos peuples.

LIBERTÉ ET JUSTICE POUR OAXACA !
LIBERTÉ ET JUSTICE POUR LA PALESTINE !
LIBERTÉ ET JUSTICE POUR ATENCO !
HALTE AU HARCÈLEMENT MILITAIRES CONTRE LES ZAPATISTES !
PRISONNIERS POLITIQUES LIBERTÉ !
DEHORS ULISES RUIZ ASSASSIN !
L’APPO VIT LA LUTTE CONTINUE !

FRATERNELLEMENT

VOCES OAXAQUEÑAS CONSTRUYENDO AUTONOMIA Y LIBERTAD
(Voix d’Oaxaca construisant l’autonomie et la liberté)

Oaxaca de Magón, ville de la Résistance, 21 avril 2009.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0