Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Résistances > Assemblée nationale indigène extraordinaire

Santa María Ostula

Assemblée nationale indigène extraordinaire

Congrès national indigène

jeudi 23 juillet 2009

Assemblée nationale indigène extraordinaire les 7, 8 et 9 août 2009,
À Xayakalan, municipalité d’Aquila, Michoacán.

CONGRÈS NATIONAL INDIGÈNE
CONVOCATION

CONSIDÉRANT que 516 ans d’histoire ont signifié pour les nôtres, peuples premiers, exploitation, discrimination, spoliation et extermination, et que la nation mexicaine, née de notre sang, de notre semence et de nos cœurs, a été édifiée par les puissants niant notre existence et niant notre droit suprême à suivre notre propre chemin ;

CONSIDÉRANT que la trahison des Accords de San Andrés de la part de la classe politique mexicaine a intensifié la guerre d’exploitation, de spoliation et de mépris déchaînée par les grands intérêts économiques contre nos peuples et leurs territoires, mais aussi notre résistance et le renforcement des autonomies indigènes dans l’ensemble du territoire national ;

CONSIDÉRANT que dans notre pays, aujourd’hui, la violence et l’impunité ont été instituées comme politique d’État en complicité avec les intérêts de grandes entreprises transnationales, extérieures à tout intérêt de la patrie pour sauvegarder la souveraineté nationale, promouvant la spoliation, l’assassinat, la répression et l’emprisonnement des frères et sœurs qui s’y opposent en défense des territoires indigènes et de nos modes et manières d’être, de vivre et de résister comme peuples indiens ;

CONSIDÉRANT la récupération d’une importante frange de terres contigües à l’océan Pacifique appartenant au peuple nahua de la côte du Michoacán, avec la proclamation et l’exercice du droit à l’autodéfense indigène, réalisées depuis le 29 juin de l’année en cours par la communauté nahua de Santa María Ostula, en alliance avec les communautés nahuas d’El Coire et de Pómaro, invitant tous nos peuples à renforcer les luttes qui ont comme objectif de mettre fin à la guerre de destruction déchaînée contre nous et la Terre-Mère ; nous nous sommes mis d’accord pour CONVOQUER D’URGENCE les autorités et représentants des peuples, nations et tribus indigènes pour la célébration d’une :

ASSEMBLÉE NATIONALE INDIGÈNE EXTRAORDINAIRE

qui aura lieu les 7, 8 et 9 août 2009 dans le nouveau village de XAYAKALAN, campement en résistance de la communauté indigène nahua de Santa María Ostula, municipalité d’Aquila, Michoacán, selon le programme suivant :

7 AOÛT

10 heures - 20 heures. INSCRIPTION DES DÉLÉGUÉS, INVITÉS ET OBSERVATEURS.

8 AOÛT

11 heures - midi. INAUGURATION DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE INDIGÈNE

Midi - 15 heures. INSTALLATION DE QUATRE TABLES QUI TRAVAILLERONT SIMULTANÉMENT LES THÉMATIQUES SUIVANTES :

A) BILAN DE LA LUTTE INDIGÈNE DEPUIS LE QUATRIÈME CONGRÈS NATIONAL INDIGÈNE, RÉALISÉ DANS LA COMMUNAUTÉ ÑAHÑU D’ATLAPULCO AU MOIS DE MAI 2006.

B) DIAGNOSTIC ET ÉVALUATION DE LA GUERRE DE CONQUÊTE ET DE DÉVASTATION NÉOLIBÉRALE CONTRE LES PEUPLES INDIGÈNES DE LA NATION ET DE LA TERRE-MÈRE.

C) L’EXERCICE DE L’AUTONOMIE INDIGÈNE, LA PROTECTION DES TERRITOIRES INDIGÈNES ET LE DROIT À L’AUTODÉFENSE INDIGÈNE.

15 heures - 16 heures. DÉJEUNER

16 heures - 20 heures. CONTINUATION DES TABLES DE TRAVAIL

9 AOÛT

10 heures - 14 heures. PLÉNIÈRE RÉSOLUTIVE.

14 heures - 15 heures. CLÔTURE.

15 heures - 16 heures. DÉJEUNER.

Depuis le territoire de la côte nahua du Michoacán, communauté indigène de Santa María Ostula, le 15 du mois de juillet 2009.

PLUS JAMAIS UN MEXIQUE SANS NOUS
POUR LA RECONSTITUTION INTÉGRALE DE NOS PEUPLES
POUR LE CONGRÈS NATIONAL INDIGÈNE

MICHOACÁN :
COMMUNAUTÉ NAHUA DE SANTA MARÍA OSTULA, COMMUNAUTÉ NAHUA D’EL COIRE, COMMUNAUTÉ NAHUA DE POMARO, COMMUNAUTÉ PURHÉPECHA DE NURÍO, COMMUNAUTÉ PURHÉPECHA DE CHERÁN, COMMUNAUTÉ PURHÉPECHA DE COMACHUÉN, COMMUNAUTÉ PURHÉPECHA D’ARANTEPACUA, COMMUNAUTÉ PURHÉPECHA DE SANTA FE DE LA LAGUNA, UNION POPULAIRE EMILIANO ZAPATA.

OAXACA :
CONSEIL INDIGÈNE POPULAIRE D’OAXACA - RICARDO FLORES MAGÓN, CONSEIL CITOYEN D’UNION HIDALGO - GUBIÑA XXI, MOUVEMENT D’UNIFICATION ET DE LUTTE TRIQUI, UNION D’ORGANISATIONS DE LA SIERRA JUÁREZ D’OAXACA, SERVICE DU PEUPLE MIXE.

SONORA :
GARDE TRADITIONNELLE DU PEUPLE DE VÍCAM, PREMIER CHEF-LIEU DE LA TRIBU YAQUI.

BASSE-CALIFORNIE :
COMMUNAUTÉ INDIGÈNE DU MAYOR CUCAPÁ, KUMIAI MEMBRES DU CNI DANS LA COMMUNAUTÉ DE LA HUERTA, KUMIAI MEMBRES DU CNI DANS LA COMMUNAUTÉ DE JUNTAS DE NEJÍ.

JALISCO :
COMMUNAUTÉ WIXÁRIKA DE SANTA CATARINA CUEXCOMATITLÁN, COMMUNAUTÉ NAHUA D’AYOTITLÁN, ORGANISATION DE COMMUNAUTÉS INDIGÈNES ET PAYSANNES DE TUXPAN.

DURANGO :
COMMUNAUTÉ AUTONOME WIXÁRIKA DE BANCOS DE SAN HIPÓLITO.

GUERRERO :
COMMUNAUTÉ AMUZGA DE SULJAA’, COMITÉ DIRECTEUR DE LA RADIO ÑOMNDAA, SULJAA’.

ÉTAT DE MÉXICO :
COMMUNAUTÉ ÑAHÑU DE SAN PEDRO ATLAPULCO.

DISTRICT FÉDÉRAL :
HABITANTS DE MILPA ALTA.

Traduction : Xochil Anga.
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0