Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Agenda > Repas de solidarité pour les prisonniers de Loxicha (Oaxaca)

Samedi 5 février à partir de 19 h 30

Repas de solidarité pour les prisonniers de Loxicha (Oaxaca)

à La Rôtisserie - 4, rue Sainte-Marthe 75010 Paris - métro Goncourt, Belleville ou Colonel-Fabien

samedi 15 janvier 2011

Repas de solidarité pour les prisonniers de Loxicha (Oaxaca, Mexique)

JPEG - 216.8 ko
Repas de solidarité avec les prisonniers de Loxicha

Dans le cadre de la campagne internationale pour la libération des prisonnierEs de l’Autre Campagne à l’initiative des zapatistes.

Menu
Entrée : salade d’endives.
Plat : tacos aux légumes, riz et guacamole maison.
Dessert : gâteau maison.

samedi 5 février 2011 à partir de 19 h 30
à La Rôtisserie
4, rue Sainte-Marthe, Paris 10e

(métro Goncourt ou Belleville)

En 2005, suite à la publication de la Sixième Déclaration de la forêt Lacandone, diverses organisations, groupes et individus se sont joints à un appel de l’EZLN pour lancer un mouvement national anticapitaliste, civil et pacifique, en bas et à gauche, en se débarrassant des partis politiques et de la corruption des gouvernements et des campagnes électorales. Ce mouvement s’appelle « L’Autre Campagne ».

Dans l’Autre Campagne, différents terrains de lutte existent : la défense des ressources naturelles comme la terre, les forêts et l’eau, du territoire, du travail, contre les hauts tarifs de l’énergie électrique, pour l’autonomie... La réponse de l’État à ces luttes a été la répression. C’est dans ce contexte, que nous parlons de plusieurs centaines de compagnons et compagnes prisonnierEs pour avoir lutté dans tout le Mexique. La majorité d’entre elles et eux font face à des accusations infondées (kidnapping, vol, meurtre) dans une tentative évidente de ne pas les reconnaître comme prisonnierEs pour avoir lutté.

Le 15 décembre 2010 une campagne internationale à été lancée à l’initiative des prisonniers de Loxicha (Oaxaca) et de leurs familles, plusieurs collectifs européens se sont solidarisés pour exiger leur libération, ce repas de solidarité est une initiative parmi d’autres pour y parvenir.

Qui sont les prisonniers de Loxicha ?

Ils sont tous indigènes zapotèques de la région Loxicha dans l’État d’Oaxaca et adhérents à l’Autre Campagne. Ils ont été arrêtés entre 1996 et 1999 pour avoir défendu leurs terres contre les « caciques » et le gouvernement, ils ont toujours défendu leur forme traditionnelle de gouvernement sans partis politiques, suivant leurs « us et coutumes ». Malgré l’enfermement, ils sont très actifs au sein de la prison.

En 1996, l’attaque de l’Armée populaire révolutionnaire (EPR) à Huatulco allait servir de prétexte pour justifier la répression contre les Indiens de la région Loxicha, dans la Sierra Sur de Oaxaca : au cours des années suivantes, il y eut pas moins de 200 arrestations illégales, 150 cas de torture, 32 perquisitions illégales, 22 exécutions extrajudiciaires, 22 disparitions, 137 personnes en prison pour des raisons politiques et de conscience, et un nombre indéterminé d’abus sexuels, de harcèlements, de menaces de mort et de procès pénaux irréguliers.

Pour plus d’informations sur les prisonnierEs de l’Autre Campagne et sur les prisonniers de Loxicha vous pouvez vous connecter sur http://liberonsles.wordpress.com

Organisé par le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL) et Les Trois Passants (http://liberonsles.wordpress.com)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0