Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Résistances > Rassemblement de solidarité face à la répression au Mexique !

San Sebastián Bachajón

Rassemblement de solidarité face à la répression au Mexique !

Mercredi 27 avril de 17 à 19 heures devant le consulat du Mexique à Paris

vendredi 22 avril 2011

RASSEMBLEMENT - SOLIDARITÉ FACE À LA RÉPRESSION AU MEXIQUE !

Dans le cadre de l’initiative internationale « Cinq jours de plus pour les cinq de Bachajón », et en mémoire du 27 avril 2010, où deux activistes participant à une caravane de solidarité moururent sous les balles des paramilitaires, le Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL) organise ce 27 avril un rassemblement devant le consulat mexicain ainsi qu’une soirée de solidarité contre la répression actuelle sévissant au Mexique.

Alors que le Mexique se retrouve chaque jour un peu plus écartelé entre la puissance destructrice des cartels de la drogue et la militarisation de plus en plus générale de tout le pays, des mouvements sociaux et de nombreuses communautés indiennes du Mexique continuent à tenter au jour le jour de construire leur autonomie, essayant de lutter depuis là où ils se trouvent contre le pillage capitaliste.

Une bonne partie de ces mouvements se sont rassemblés au sein de l’Autre Campagne, un large réseau à l’initiative des zapatistes visant à fédérer les résistances d’« en bas, à gauche », se défiant des organisations portant des visées électorales. Aujourd’hui au Mexique ces résistances civiles font face à une répression féroce, que ce soit sous la forme d’exactions physiques de la part de paramilitaires et de trafiquants de tout poil, ou que ce soit sous le poids d’arrestations et de condamnations judiciaires visant à rendre ces résistances de plus en plus « criminelles ».

Ainsi, il y a un an, la tentative de construction d’une commune autonome dans la région indienne triqui de San Juan Copala, au nord-ouest de l’État d’Oaxaca, se retrouvait sous le siège et les assauts répétés de groupes paramilitaires locaux. Le 27 avril 2010, une caravane de solidarité venue apporter un soutien humanitaire aux hommes, femmes et enfants de la commune autonome était mitraillée par un commando de l’UBISORT, une organisation locale liée au parti politique du PRI, alors aux commandes de l’État d’Oaxaca. Deux personnes de la caravane moururent, plusieurs autres furent blessées par balles. Depuis les familles et organisations de lutte locales demandent toujours justice, tandis que les partisans de la commune autonome demandent à pouvoir réintégrer les villages et foyers dont ils ont été chassés suite aux assauts répétés des paramilitaires.

Il y a deux mois, ce sont les habitants du village de San Sébastian Bachajón, situé près des cascades touristiques d’Agua Azul (Chiapas), qui ont dû faire face à ces manœuvres de contre-insurrection orchestrées par l’État mexicain. Leurs terres collectives sont en effet fortement convoitées par les autorités de l’État, qui voudrait y implanter un énor­me complexe touristique, et empêcher que les habitants locaux prennent en main la gestion de l’accès aux cascades. Après avoir soudoyé les autorités locales et attisé les conflits locaux, l’État mexicain a récemment procédé à des arrestations de masse (117 personnes) afin de casser le mouvement de résistance. Aujourd’hui cinq habitants de Bachajón sont toujours emprisonnés, comme de nombreux autres membres de l’Autre Campagne dans tout le pays, enfermés pour leur résistance politique. Une campagne internationale se construit depuis lors pour obtenir leur libération, ainsi que l’annulation du mégaprojet touristique Agua Azul-Palenque et le respect des territoires de l’ejido de San Sébastian Bachajón.

Face à la répression qui tente d’écraser ces résistances, la solidarité est notre meilleure arme pour faire reculer l’État mexicain !

RASSEMBLEMENT DEVANT LE CONSULAT DU MEXIQUE
MERCREDI 27 AVRIL, DE 17 À 19 HEURES
Rendez-vous sur la place de la basilique Notre-Dame des Victoires
Au bout de la rue Notre-Dame-des-Victoires, sortie métro Bourse

PROJECTIONS / DISCUSSION AUTOUR DE LA SOLIDARITÉ FACE À LA RÉPRESSION AU MEXIQUE
Le soir même, à 20 h 30 dans les locaux de la CNT (33, rue des Vignoles, métro Buzenval ou Avron)

Liberté pour tous les prisonniers des luttes sociales !
Halte aux exactions de l’armée, de la police mexicaine et des paramilitaires !
Vive la lutte zapatiste et l’Autre Campagne !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0