Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Congrès National Indigène > Ostula > Appel urgent de la Commission pour la défense des biens communaux de Santa (...)

Côte du Michoacán

Appel urgent de la Commission pour la défense des biens communaux de Santa María Ostula

samedi 25 juin 2011

Au peuple du Mexique et aux peuples du monde,
Au Mouvement national pour la paix dans la justice et la dignité,
Aux peuples indigènes du Mexique,
Au Congrès national indigène,
À La Otra Campaña,

La Commission pour la défense des biens communaux de la Communauté indigène de Santa María Ostula porte à la connaissance générale qu’à l’aube du 21 juin de l’année en cours, l’ouragan Beatriz, avec des vents supérieurs à 140 kilomètres à l’heure, a causé de gros dégâts dans les zones côtières de La Palma Sola, El Zapote, La Ixtapilla, la Ticla et Xayakalán, ainsi que des dégâts partiels dans les zones de El Duín et La Cobanera, appartenant toutes à la Communauté indigène de Santa María Ostula. Dans certaines de ces zones, 90 % des maisons ont été affectées et toutes les cultures de papaye partiellement ou totalement détruites ; de même les semis localisés dans la zone d’irrigation de La Ticla ont été réduits à néant.

Dans le cas de la zone autonome - campement en résistance de Xayakalán, toutes les maisons, sauf deux, ont subi des dommages à leurs toitures et leurs cloisons, et les cultures ont été détruites.

Nous estimons que près de 300 logements ont été affectés, dans leur toiture ou leur structure, et que près de 500 hectares avec des cultures de papaye, de citron, de tamarin, de mangue, de corossol, de cocotiers et de maïs ont été affectés par le phénomène naturel.

Dans ces conditions :

Nous invitons les peuples du Mexique et la société civile solidaire à nous soutenir en ce moment difficile, avec des vivres, et dans la reconstruction des zones affectées de notre communauté.

Et nous renouvelons l’invitation ce 29 juin, à partir de 10 heures, au Campement en résistance de Xayakalán, pour le deuxième anniversaire de la récupération de nos terres communales, de la fondation de la localité - campement en résistance de Xayakalán, et de la formation de la police communautaire et de sa garde indigène communale, ainsi que pour exiger l’arrêt de la répression contre le peuple nahua de la Côte et l’urgente présentation en vie de nos compañeros disparus.

Respect de la totalité de nos terres communales !
Respect de notre police communautaire et de sa garde communale !
Présentation en vie du compañero Francisco de Asís Manuel, président des biens communaux de Santa María Ostula, et des comuneros Javier Martínez Robles et Gerardo Vera Orcino !
Châtiment des coupables de l’assassinat du professeur Diego Ramírez Domínguez !
Châtiment des coupables de la répression contre Santa María Ostula !

Santa María Ostula, le 23 juin 2011.

Terre et liberté !

La Commission pour la défense des biens communaux de la communauté indigène de Santa María Ostula.

Traduit par el Viejo.
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0