Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Articles de presse > Les liens entre le mouvement OWS, El Barrio et l’EZLN

Ceux et celles d’en bas

Les liens entre le mouvement OWS, El Barrio et l’EZLN

Gloria Muñoz Ramirez

dimanche 15 janvier 2012

Gloria Muñoz Ramirez

Entre la 117e et la 2e rue, au cœur de « El Barrio » à l’Est de Harlem, à New York, un mural de la lutte zapatiste montre la connexion qui existe entre le Mouvement pour la Justice dans « el Barrio » (MJB) et les indigènes de Chiapas. Le Mouvement fait partie de l’Autre Campagne. Ce sont eux les zapatistes dans cette ville où, depuis le 17 septembre dernier, est mise en œuvre l’initiative « Occupons Wall Street » (OWS).

Les liens ne sont pas moindres. Le mouvement zapatiste, celui de « El barrio »(MJB) et celui de « Occupons Wall Sreet » sont une partie des 99% de la planète, c’est-à-dire qu’ils intègrent le monde des exclus. Pendant le séminaire des mouvements anti-systèmes qui s’est tenu à San Cristobal de las Casas (Chiapas) fin 2011, à l’occasion du 18e anniversaire du soulèvement de l’EZLN, la convergence de ces trois luttes s’est révélée : le MJB a présenté un texte de soutien aux zapatistes signée par plus de mille participants à l’assemblée de « Occupons Wall Street ». Ceux-ci, à leur tour, ont parlé de l’influence zapatiste dans les assemblées qui se tiennent devant le centre financier le plus important des États-Unis.

La déclaration, parvenue depuis La Place de la Liberté, dénonce les attaques contre les communautés indigènes de San Marcos Avilés, San Patricio, et Rancho la Paz et exige que soient respectées l’autonomie et l’autodétermination des peuples zapatistes.

Commencé il y a quatre mois, le mouvement « Occupons Wall Street » s’est étendu à plus de mille villes des États-Unis et à des dizaines de pays dans le monde. Dans cette lutte, remarque Merlina, activiste de ce mouvement : beaucoup de gens ont été fortement influencés par les zapatistes. Interviewée par la revue virtuelle Desinformemonos, Merlina a expliqué que, ce que de nombreux participants au mouvement OWS essaie de faire c’est de casser le rapport entre l’homme et le capital, parce que tant qu’on en reste là, les gens devront continuer à vendre leur vie et leur âme à la machine capitaliste et ils ne seront jamais capables de vivre dans des communautés autonomes et autosuffisantes. Elle a ajouté que les zapatistes ont donné des messages très clairs qui ont inspiré et pénétré les consciences états-uniennes. Le fait que ces communautés continuent à lutter pour elles-mêmes contre le monde est source d’énergie et de sagesse et montre la voie à suivre à ceux qui en ce moment se mobilisent aux États-Unis.

L’autonomie, remarque-t-on dans la déclaration new-yorkaise lancée par le MJB, rend furieux les valets du système capitaliste. Au Mexique, y précise-t-on, tous les gouvernements, que ce soit au niveau fédéral, régional ou municipal, utilisent leurs forces policières et militaires et aussi leurs groupes de choc paramilitaires pour essayer de la détruire.

losylasdeabajo@yahoo.com.mx - http://desinformemonos.org

www.jornada.unam.mx/2012/01/07/opin...

Traduction Chelmi

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0