Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Communiqués et déclarations de l’EZLN > EUX ET NOUS. PS à la Sexta, qui, comme son nom l’indique, est la cinquième (...)

Janvier 2013.

EUX ET NOUS. PS à la Sexta, qui, comme son nom l’indique, est la cinquième partie de « Eux et nous ».

SCI Marcos

dimanche 10 février 2013

PS. QUI DONNE DES INDICES POUR RENFORCER VOS SOUPÇONS :

1. Si telle ou telle personne...

...a toutes, plusieurs ou certaines des circonstances aggravantes suivantes, comme par exemple : être une femme, être un homme, être un enfant, être jeune, être étudiant-e, être employé-e, être rebelle, être lesbienne, être gay, être indigène, être ouvrier-e, être habitant-e des quartiers, être paysan-e, être sans emploi, être croyant-e, être travailleur-euse sexuel-le, être artiste, être employé-e domestique mais pas domestiqué-e, alors faites attention, il se peut qu’elle soit de la Sexta.

... est différente, et non seulement elle n’en a pas honte et elle ne se cache pas, mais au contraire, elle en défie les bonnes consciences, alors faites attention, il se peut qu’elle soit de la Sexta.

... est un organisation, groupe, collectif libre et/ou libertaire, alors faites attention, il se peut qu’elle soit de la Sexta.

...est quelqu’un-e qui n’entre pas dans une autre liste qui ne soit pas celle des « superflus », alors faites attention, il se peut qu’elle soit de la Sexta.

... est quelqu’un-e qui n’accepte pas les ordres en-dehors de sa conscience, alors faites attention, il se peut qu’elle soit de la Sexta.

...est quelqu’un-e qui n’attend ni ne soupire pour des sauveurs suprêmes, alors faites attention, il se peut qu’elle soit de la Sexta.

... est quelqu’un-e qui sème en sachant qu’il ne verra pas le fruit, alors faites attention, il se peut qu’elle soit de la Sexta.

...est quelqu’un-e qui, quand on lui explique patiemment et de la bonne manière (c’est-à-dire au bord de l’hystérie) que la machine est toute-puissante et invincible, sourit, non pas comme si elle ne comprenait pas mais comme si cela ne lui importait pas, alors faites attention, il se peut qu’elle soit de la Sexta.

PS À OPTION MULTIPLES.-

Vous êtes en train de discuter avec un-e autre compa1, de quelque-chose, en tout cas, c’est une chose entre vous. Précisément, comme vous êtes en train de dire à votre interlocuteur-trice : « ok, alors on se voit, verra là-bas », à ce moment-là arrive un homme avec une tête de « je-suis-très-respectable-j’ai-beaucoup-de-connaissances », qui déroule devant vous une longue liste de carnets révolutionnaires d’analyste révolutionnaire de toutes les révolutions passées et à venir, et commence à vous expliquer, avec un ton strident, qui vous devez lui obéir et faire comme il conseille-préconise-ordonne. Et, quand vous êtes sur le point de dire à votre compa « c’est quoi ce mec ? », l’homme monte le ton de sa voix et dit, en montrant son haut niveau intellectuel et en se bouchant les oreilles : « j’entends pas, j’entends pas, je suis en bois, j’ai des oreilles de poisson »2 et s’en va, furieux. Alors vous :

a) courrez après lui pour le supplier de ne pas vous abandonner dans l’obscurité de l’ignorance (la vôtre, bien sûr) et que s’il vous plaît, il continue à l’illuminer avec la lumière translucide (la sienne bien sûr).

b) dites, en sanglotant, « c’est vrai, j’ai été un fou et un ingrat, je ne ferai pas de bêtises »

c) complétez le « c’est quoi ce mec ? » que vous n’aviez pas terminé

d) dites à votre compa « ok mec, je pensais que tout à coup la patrouille allait arriver, je veux dire, l’autre patrouille »3.

e) vous dites à vous-mêmes « bordel de merde, cette ville en vaut autant »

f) comme si de rien était, vous restez bloqué à regarder ce mur tout nu, solitaire et sans tâche, et vous partez en pensant trouver le fric pour vous faire quelques pots parce que, pensez-vous, un mur comme ça, on ne peut pas lui refuser ni une signature ni un graffiti, se mettre en accord avec le « crew », mettre l’heure et le lieu ou, comme on dit, le calendrier et la géographie. En plus, vous avez une idée de ce que vous allez inscrire, par exemple, cette phrase de Mario Benedetti qui dit « De deux dangers doit se préserver l’homme nouveau : de la droite quand elle est droitière, de la gauche quand elle est gauchère »4.

g) rentrez à votre maison, quartier, foyer, comme on dit et vous dites à votre partenaire : « je crois que je vais arrêter les « sandwichs-tacos-grecs ». Aujourd’hui j’ai halluciné qu’en pleine rue, il y avait l’émission de Laura Bozzo et en entendant le « que le pauvre diable entre », on me poussait en me disant « allez, fait pas exprès, c’est ton tour »5

h) vous pensez, « putain, p’t’être que c’est vrai que les drogues et/ou l’alcool affectent le cerveau »

i) vous vous demandez « à qui faisait-il référence ? »

Si vous avez marqué les réponse a et/ou b, alors vous avez un futur, mais il vous manque des détails. Par exemple, vous auriez dû vous proposer pour lui porter ses livres. Si vous le faites par méchanceté et non par servilité, alors ajoutez à la pile de livres celui de Pascal Quignard appelé « Butes » ou « Boutès » (vous savez que le français est à la mode maintenant), de l’éditeur Sextopiso (j’vous jure qu’il s’appelle comme ça)6. On ne sait jamais, l’homme le lira et apprendra à utiliser avec plus d’esprit l’allégorie des sirènes. Ah, mais quoi qu’il en soit, il va vous dire de continuer à ramer pour ramener le héros à la maison.

Si vous avez marqué n’importe laquelle des options c, d, e, f, g, h, alors vous, compa, n’avait pas de remède et bien entendu que vous n’aurez pas de place vip dans inéluctable-révolution-mondiale-qui-initiera-l’aurore-pour-les-masses-désemparées-guidées-par-l’analyse-profonde-et-concrète-de-la-réalité-concrète des savants analystes. Tant pis, qui vous ordonne d’aller avec ces mauvaises ondes de la rébellion, la liberté et l’autonomie ?

Si vous avez marqué la réponse i, ne vous inquiétez pas, ça ne vaut pas la peine.

PS QUI VOUS ORIENTE ET VOUS DIT QUE...

Vous perdez votre temps si...

1.- Si vous argumentez à quelqu’un qui vous a dit que « la peur des hauteurs est illogique. La peur de tomber, par contre, est prudente et évolutionniste », Sheldon Cooper7 donne sa version du « bas » en argumentant l’opportunité de rester en-bas ; et votre interlocuteur, après avoir repassé dans sa tête tous les noms des auteurs révolutionnaires classiques et les noms de tous les secrétaires généraux de tous les partis, vous demande « mais qui est donc ce Sheldon Cooper, un autre lumpen de la Sexta ? »

2.- Si vous répétez à voix haute :

« Il y a toujours une possibilité. Tout est question de petites possibilités. Nous affrontons un long et dur voyage, peut-être plus dur que ce qu’on peut imaginer. Mais ça ne peut pas être plus difficile que notre voyage jusqu’à maintenant. Nous ne sommes plus que quelques-uns. C’est pour cela que nous devons rester unis, lutter pour les autres, être disposés à donner nos vies pour les autres si c’est nécessaire. »

Et quelqu’un vous interrompt, irrité, en disant :

« Arrête de réciter ce qu’écrit la tête-de-chiffon-chaussette-à-losanges-homme-capote-de-laine. Je n’en peux plus avec ça, ramassis d’ingénu-es. Et cette explication de l’étape suivante de la Sexta n’est rien d’autre que de la littérature bon marché du sous-comédien marcos. Tu ne te rends pas compte qu’ils ne font qu’utiliser les indigènes pour prendre l’argent et aller en Europe se balader avec la Cassez8 ? Parce que tout le monde sait que le « houppes »9 a fait un pacte avec le clown de marcos pour la libération de cette française là, et qu’ils exonéreront le PRI de la fraude électorale. »

Celui qui vous dit ça s’en va, satisfait de vous avoir illuminé, et vous ne pouvez plus lui préciser que c’est une tirade du personnage Rick Grimes (interprété par Andrew Lincoln) dans le premier épisode de la deuxième saison de la série télévisée « The Walking Dead », développée par Franck Darabont, basée dans la BD homonyme créée par Robert Kirkman et Tony Moore et produite par AMC.

Note de Marquitos Spoil : oui, moi aussi je pense que ne doivent pas mourir Daryil Dixon (interprété par Norman Reedus) ni Michone (interprétée par Danai Gurira), mais peut-être que les scénaristes avaient peur que les deux adhèrent à l’Autre campagne, ils ont le profil.

PS. QUI CONTINUE À CONSEILLER :

Vous pouvez récupérer un peu du temps perdu si, passés les 2 épisodes auxquels il est fait référence avant, et après d’y avoir pensé un peu, vous vous demandez « que diable est la Sexta ? »

Alors vous allez et vous écrivez dans le moteur de recherche de votre préférence « Sexta » et...

alors apparaissent à l’écran tous les WARNINGS passés et à venir, depuis les « attention, cela peut affecter sérieusement votre santé mentale », « url malicieuse » (ah, grand hommage involontaire de ce programme antivirus, merci), jusqu’au classique « virus libertaire détecté, n’affecte par le hardware mais provoque un bordel dans le software de votre pensée », et à continuation les options : « élimine le virus sans plus de démarche », « mettez-le en quarantaine de « problèmes à régler », « passez à la section des causes perdues », « archives en ingénuités », etc.

Vous êtes, c’est clair, comme on dit, contrariant10 (ben oui, non ? Parce que vous continuez à lire) et ça vous fait chier (bip de censure), c’est-à-dire, ça vous dérange qu’on vous dise ce que vous pouvez ou devez faire ou pas, et donc vous cliquez et alors là vous vous repentez presque immédiatement parce que, pour le dire en termes non cybernétiques, l’écran est un sacré bordel, avec tellement de couleurs que même le protecteur d’écran le plus défoncé ne l’a imaginé, puis des musiques (sans offenser les lecteurs) de tous types. Vous, bien sûr, vous demandez ce qu’a pris le programmateur et, puisqu’on y est, s’il n’est pas espion et mouchard11, mais là, tin-tintin, des paroles, beaucoup de paroles, qui ensuite ont l’air de se mettre dans l’ordre et vous pouvez lire :

« La Sexta ».- Nom avec lequel les zapatistes de l’EZLN se réfèrent à la Sixième Déclaration de la Forêt Lacandone et/ou ceux qui adhèrent à la dite déclaration. Nom avec lequel s’auto-désigne un petit, très petit, minuscule, infime, groupe d’hommes, de femmes, d’enfants, d’anciens et d’autres qui résistent et luttent contre le capitalisme et se proposent de faire un monde meilleur, pas parfait, mais meilleur. Nom avec lequel on désigne les gens sales, laids, mauvais, grossiers et rebelles qui prétendent construire une autre façon de faire de la politique (c’est-à-dire qui urinent face au vent parce que pour cela il n’y a pas de devis, ni de charges, ni de prestige socialement reconnu). Nom avec lequel on identifie un nombre indéterminé mais méprisable de personnes et de groupes, qui se sentent convoqués mais pas subordonnés par/aux zapatistes, maintiennent leur autonomie, leur calendrier et leur géographie (la majorité n’est pas sujette à crédit, et donc parfaitement superflue). J’ai déjà dit qu’ils sont sales, laids, mauvais, grossiers ? Ah, c’est parce qu’ils le sont réellement. Pour "zapatistes", voyez aussi "chaussures", "escarpins", "cordonniers", "rebelles", "encombrants", "gênants", "inutiles", "irrévérencieux", "sans carte d’électeur", "non nés", "grossiers, surtout grossiers", "et oui, aussi sales, laids et mauvais"12.

PS SUR LE MAUDIT (dans plus d’un sens) MOT DE PASSE :

Compas de la Sexta : je sais que j’ai reçu un nombre indéterminé (c’est plus élégant que de mettre « un paquet ») d’invectives, qui ne sont pas à la menthe13, pour ce qui est du mot de passe. Mais levez le pied de l’accélérateur et je vous explique :

Comme vous avez pu le voir, notre site internet tombe au septième click qu’on y fait. Je sais que je pourrais me joindre aux théories du complot et nous justifier en prétextant une attaque cybernétique du vilain en service, du gouvernement suprême, du pentagone, le MI6, la DGSE, la CIA ou du KGB (le KGB n’existe plus ? Vous avez la preuve que nous sommes dans la préhistoire) mais la vérité c’est que nous avons un serveur qui, très dans la mouvance alternative, fonctionne avec le pozol14 et quand on dit aux compas qui s’en chargent "donnez-en au serveur", ils se servent du pozol, et se l’enfilent, et il ne reste rien pour l’autre serveur. Alors nous avons vu d’autres fois qu’il y a des compas qui s’y connaissent et ont des médias libres, blogs, sites et tout ça. Et ce sont eux qui prennent les écrits, et parfois aussi les vidéos. Les vidéos sont très importantes dans les textes, tellement que nous les préparons de la même façon voire plus que les paroles. C’est pour ça qu’on les envoie par le site internet « Enlace Zapatista » parce que comme ça, ce ne sont que des paroles et que c’est mieux qu’il y ait de la musique et de la vidéo qui, comme on dit, complètent la parole, comme si c’était un post-scriptum très moderne, comme celui d’ici. Bon, mais je vous disais que ces compas des médias libres et libertaires, groupes, collectifs, individus, prennent ce que l’on dit et le lance plus loin et à plus d’endroits.

Alors on fait comme on dit des preuves. Nous savons que pour ces compas, il n’y a pas de mot de passe qui leur résiste et même s’ils ne savent pas exactement ce que c’est, ils cliquent par-ci par-là et ¡zás ! Ils sont en train de lire. Et alors on pense, que se passe-t-il si, comme on dit, les mauvais gouvernements nous dissimulent la parole et que les médias payants nous punissent avec le fouet de son mépris et du coup, plus rien de rien. Ils l’ont fait d’autres fois et c’est pour ça qu’il y a des gens qui s’activent avec cette absurdité de pourquoi nous étions silencieux, et pourquoi jusqu’à maintenant et bla bla bla. Alors nous pensons, s’ils nous dissimulent et que ces compas sympas prennent notre parole et la lancent pour d’autres. Parce ce que ceux qui nous intéresse aussi comme interlocuteurs qui s’informent là-bas, avec elles/eux. Alors on a pensé que nous allions faire le test, si les compas sont là-bas, surtout ceux qui ne savent pas encore qu’ils sont nos compas (et nous non plus ne le savons pas, mais ce n’est pas le sujet), se cognent au mur pour avoir de nos nouvelles : que font-ils ? Ils vont chercher auprès de autres ? Ou quoi ? Et c’est ce qu’on a fait. Et c’est ce qu’on a vu : et bien à ces compas cybernétiques, le mot de passe ne leur a pas résisté plus longtemps que pour démarrer ou, comme on dit, ils s’en sont foutu et sont entrés rapidement et ont rapidement mis le texte complet en ligne et la majorité avec tout et les vidéos. Et alors on a vu aussi que, non seulement le site est tombé mais aussi sont tombées les invectives, qui ne sont pas à la menthe mais on a vu apparaître par-ci par-là ceux des médias et blogs et ces trucs et qui disaient « ici c’est complet » avec le petit signal t’as compris ? Ok, ok, ok, plus de jeux de mots. Alors ben on s’est dit que s’ils invectivent l’un, qu’ils invectivent tout le monde. Ok, ok, ce n’est pas comme ça, mais vous savez maintenant, compas, que si vous ne pouvez pas entrer sur le site, cherchez avec d’autres compas. Et à ces compas libres et/ou libertaires de médias, blogs, sites ou comme on les appelle, et bien pour de vrai, avec notre cœur, merci. Et croyez-moi quand je vous dis que (et nous en avons vu), ce n’est pas facile que nous, les zapatistes, nous disions cette parole. Parce que nous attachons de l’importance aux paroles, tellement que nous avons fait une guerre pour elles.

Quoi qu’il en soit, de temps en temps vont être publiées des parties avec des mots de passe, mais pour des choses très concrètes et pour ne pas ennuyer le personnel avec des sujets qui n’intéressent peut-être personne, bon peut-être ceux de la Sexta, oui, mais pas tou-tes, à très peu. Par exemple : si on prend l’invitation que nous vous faisons pour le mois d’août 2013, quand les Conseils de Bon Gouvernement zapatistes fêtent leurs 10 ans d’œuvrer à l’autonomie libertaire ; et qu’il va y avoir une petite fête dans les communautés zapatistes ; et qu’à ces dates, il pleut beaucoup, et qu’ici, en plus de dignité, la seule chose qui va abonder va être la boue, de telle façon que ceux qui viennent, amènent le nécessaire pour ne pas devenir de la couleur de la terre. Bon, ben ces choses, compas, on va les mettre avec un mot de passe, parce qu’à la majorité, cette information ne va pas les intéresser seulement à celles et ceux de la Sexta, et d’autres vont être les invité-es. Donc ça en reste là. J’espère que maintenant les invectives seront à la menthe.

Bon. Santé et vraiment, vous envoyez et nous lisons tout ce que vous écrivez, positif et négatif, de partout. Parce que nous savons que le monde est très grand, qu’il y a beaucoup de mondes et de l’unanimité existe seulement pour le cerveau des fascistes de tout le spectre politique qui essayent d’imposer leur homogénéité.

Depuis n’importe où, dans n’importe lequel des mondes.

Sup Marcos

Janvier 2013.

 :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :: :

Écoute et regarde les vidéos qui accompagnent ce texte.

- “Black”, avec Kari Kimmel. Chanson de la bande-annonce pour la troisième saison de “The Walking Dead”.Vidéo éditée et sous-titrée en castillan par MultiMarisa1.


- “Rap Esperanza Zapatista”. Curva Sud Tunisi. Tunis, République tunisienne, Afrique méditerranéenne.-----------------------------

- “Ser diferente”, avec le super-héros Calcetín con Rombos Man dans le rôle principal. Extrait du chapitre 1 de la Première Saison de la série “31 Minutos”. “31 Minutos” es un programme jeunesse produit par APLAPLAC (crée par Álvaro Díaz et Pedro Peirano), né en 2003 et transmis par la Télévision nationale du Chili.

Traduit par Xochilanga

http://enlacezapatista.ezln.org.mx/...

Notes de la traductrice

1. Compa = compañero-a : compagne/on

2. “no oigo, no oigo, soy de palo, tengo orejas de pescado”, expression utilisée par les enfants qui se bouchent les oreilles prétendant ne pas entendre ce qu’ils ne veulent pas entendre.

3. Double sens de “La Tira » qui fait référence à la police et à l’armée mais aussi le nom du série humoristique diffusée de 2008 à 2010 sur la chaîne de télévision La Sexta.

4. “De dos peligros debe cuidarse el hombre nuevo : de la derecha cuando es diestra, de la izquierda cuando es siniestra.”

5. Laura Bozzo, péruvienne, présente l’émission “Laura in América” sur Telemundo aux États-unis, retransmise sur de nombreuses chaînes latino-américaines. Elle accueille ses invités en disant “Que pasa el desgraciado” (« « que le pauvre diable entre »).

6. Littéralement « Sixième étage ».

7. Un personnage dans la série télévisée The Big Bang Theory, sur la chaîne étasunienne CBS. Cooper est un physicien théoricien joué par Jim Parsons.

8. Référence à Florence Cassez, française accusée d’avoir participé à un enlèvement avec un gang au Mexique. Elle a été condamnée à une peine de 60 ans de prison. La Cour Suprême de justice l’a libérée le 23 janvier 2013 pour des erreurs dans la procédure judiciaire après 7 ans de prison.

9. Référence à la coiffure d’Enrique Peña Nieto.

10. L’original est “contreras” jouant avec le mot “contrario.” qui signifie “contraire” mais en utilisant le nom de famille d’Elias Contreras, le personnage principal du livre Des morts qui dérangent, co-écrit par le Sous-commandant Marcos et Paco Ignacio Taibo II.

11. « prexta pa la orquexta » : l’expression vient de « presta pa la orquesta » qui signifie littéralement donne ou partage ce que tu as.

12. “zapatos” (chaussures), “zapatillas”(escarpins), “zapateros”(cordonnier) : issu de la même famille de mots que “zapatistes”. "sans carte d’électeur", "non nés" : référence au fait que les zapatistes ne sont pas inscrits sur les listes électorales (la carte d’électeur fait office de carte d’identité au Mexique) et ne sont pas enregistrés au registre civile officielle

13. Jeu de mot entre "mentada" (invective) et "menta", menthe.

14. Le Pozol est une boisson très nutritive à base de pâte de maïs et d’eau, consommée quotidiennement dans les communautés indiennes.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0