Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Témoignages, entretiens, récits et réflexions... > Décès d’El Viejo, compagnon dans la solidarité et traducteur de nombreux (...)

Décès d’El Viejo, compagnon dans la solidarité et traducteur de nombreux communiqués

lundi 21 avril 2014

« Quand une personne vit et meurt en se battant, est-ce qu’elle nous dit par son absence : « souvenez-vous de moi », « honorez-moi » ou « dépréciez-moi  » ? Ou exige-t-elle de nous : « continuez », « ne vous rendez pas », « ne flanchez pas », « ne vous vendez pas » ? Ce que je veux dire, c’est que je sens bien (et en parlant avec d’autres compas, je sais que je ne suis pas seul à avoir ce sentiment) que ce dont je dois rendre compte à nos morts, c’est ce qui a été fait, ce qui manque et ce qui est fait aujourd’hui pour compléter ce qui a motivé cette lutte. » Sous Commandant Marcos, rembobiner2

El Viejo se fue !

C’est avec une grande tristesse que nous avons appris la disparition de Patrick Choupaut dont les excellentes traductions des communiquées de l’EZLN ou du CNI, sous le pseudonyme d’El Viejo, ont alimenté pendant près de 20 ans la liste francophone du cspcl et son site. De sa propre initiative, El Viejo a toujours pris sur son temps pour traduire magnifiquement les communiqués émanant des zapatistes. Solidaire des zapatistes depuis 94, il a toujours répondu présent à toutes les initiatives proposées par les comités de solidarité. En 97, lui et son ami Pascal ont participé à la tournée de Juan Chavez Alonso en le recevant lui et deux d’entre nous qui l’accompagnions à Rouen : Don Juan, décédé il y a plus de deux ans était venu en France mandaté par le Congrès national Indigène pour y rencontrer les luttes pour défendre la terre, en bas, à gauche.

Ci-dessous, un extrait du compte rendu qu’avait fait Patrick pour le CNI, à l’occasion de la visite de Don Juan et dans lequel il cite ses paroles.

"Como lo han dicho los zapatistas — y es la misma palabra del CNI — « lo que hemos aprendido e,s aprender », y eso es apenas el primer paso. Entonces, eso que estamos construyendo, platicando, explicando, es parte también importante que aprendemos, y nos vamos a informar y compartir allá con compañer@s en México las experiencias de todas las luchas que hay acá, de jóvenes, de mujeres, de organizaciones, y, bueno, en eso consiste la posibilidad de unir, es una lucha grande, porque la lucha de los hermanos zapatistas es importante, pero solos, quedarían aislados. "

Buen camino a ti, El Viejo, toi qui a si bien su informer, échangez, soutenir durant toutes ces années parcourues côte à côte, dirait, avec nous, Don Juan aujourd’hui !

Comité de Solidarité avec les Peuples du Chiapas en Lutte (CSPCL-Paris)

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0