Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte
Accueil du site > Agenda > Présentation à Paris du rapport de la Commission civile internationale

Oaxaca

Présentation à Paris du rapport de la Commission civile internationale

Studio de l’Ermitage, samedi 24 mars, de 14 à 17 heures

jeudi 15 mars 2007

Présentation publique du rapport de la Commission civile internationale d’observation des droits humains (CCIODH) sur les événements de l’Oaxaca

Samedi 24 mars, de 14 à 17 heures,
au Studio de l’Ermitage

8, rue de l’Ermitage, Paris XXe
(M° Jourdain, Ménilmontant ou Gambetta).

Du 17 décembre 2006 au 20 janvier 2007, quarante et un observateurs, originaires de sept pays se sont rendus au Mexique, afin de recueillir les témoignages directs concernant les graves atteintes aux droits humains survenus au cours du conflit qui a secoué l’État d’Oaxaca pendant plusieurs mois. 3 360 personnes et organisations dans le monde entier ont apporté leur signature en soutien à cette initiative.

La CCIODH est un organisme indépendant, pluriel et non permanent. Les personnes qui l’intègrent partagent le souci du respect des droits humains individuels et collectifs comme conquête majeure de l’humanité et défendent la promotion de ces droits comme exigence universelle.

C’est la cinquième fois que la CCIODH se rend au Mexique. Elle s’est constituée pour la première fois en janvier 1998 en raison de l’indignation que le massacre de 45 hommes, femmes et enfants dans la communauté indienne d’Acteal, au Chiapas, avait suscitée au niveau international. À cette occasion, 210 observateurs originaires de 11 pays s’étaient rendus sur place. Le rapport élaboré par la suite fait état de la grave détérioration de la situation des droits humains dans l’État mexicain du Chiapas.

Les deux visites suivantes se sont réalisées également au Chiapas. En novembre 1999, la CCIODH a pu constater l’aggravation des conditions de vie dans les communautés provoquées par l’augmentation de la militarisation dans la zone de conflit ainsi que l’impunité absolue pour les groupes paramilitaires qui sèment la terreur au sein des communautés indiennes. En mars 2002, un an et demi après l’entrée en fonction du gouvernement de Vicente Fox, l’état du conflit au Chiapas a été évalué.

Pour la seule année 2006, la CCIODH s’est rendue deux fois au Mexique. En mai 2006 à la suite de la répression brutale qui s’est exercée contre la population de San Salvador Atenco, dans l’État de Mexico, et dès la fin décembre 2006 pour documenter la situation des droits humains dans l’Etat d’Oaxaca.

Les rapports élaborés à partir du travail d’observation sont ensuite remis à tous les interlocuteurs de la Commission au Mexique, y compris les organismes gouvernementaux de l’État d’Oaxaca et du gouvernement fédéral, à toutes les organisations et personnes ayant soutenu l’initiative et aux institutions internationales (Parlement européen, centraméricain, parlements nationaux, Haut-Commissariat aux droits humains des Nations unies, entre autres...)

Le rapport ainsi que des extraits d’une vidéo réalisée par la CCIODH à Oaxaca seront présentés par des participants français à la cinquième visite de la CCIODH. Des participants à de précédentes visites de la CCIODH seront également présents.

Avec le soutien du Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte (CSPCL, Paris), de France Amérique latine (FAL), du Collectif Ya basta Paris, du Collectif Caracol de Marseille...

http://cciodh.pangea.org
Contact téléphonique (Paris) : 06 03 92 41 64.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0