Comité de solidarité avec les peuples du Chiapas en lutte

Accueil > Congrès National Indigène > Serment d’intronisation du Conseil Indigène de Gouvernement

Serment d’intronisation du Conseil Indigène de Gouvernement

vendredi 9 juin 2017

JPEG - 56.9 ko
Marichuy, désignée par le CNI pour être porte-parole du Conseil Indigène de Gouvernement (et candidate au nom du CIG à la présidentielle mexicaine de 2018).

"Compañeros, compañeras nous allons demander de prêter serment, par le biais duquel nous constituons formellement ce Conseil Indigène de Gouvernement pour le Mexique.

Frères et sœurs conseiller.e.s,, sœur porte-parole de la voix de ce Conseil Indigène de Gouvernement, nous sommes au milieu d’une guerre, d’une guerre cruelle. Nous avons besoin de l’intégrité, du courage, de l’intelligence et par-dessus tout de l’amour, de beaucoup d’amour de votre part pour mener à bien les objectifs, les tâches pour lesquelles nous nous sommes proposés pour le bien de nos peuples, pour le bien de nos communautés, pour le bien de ce pays maltraité, souffrant et lésé.

Frères et sœurs conseiller.e.s, sœur porteuse de la parole de ce peuple :

Jurez-vous de respecter la parole et la décision de vos peuples et communautés, en l’honorant et en luttant pour la liberté, la justice et la démocratie, et en respectant les sept principes du Congrès National Indigène, où se trouvent filles, garçons, anciens, anciennes, hommes et femmes, envers notre terre-mère, nos cultures et nos langues ?

le CIG et la porte-parole : "OUI"

Jurez-vous de défendre avec votre vie, vos pensées, vos coeurs, et vos corps nos peuples et nos communautés et notre Terre-Mère ?

le CIG et la porte-parole : "OUI"

Jurez-vous être porteurs de la parole de nos peuples et du Congrès National Indigène sans mensonge, double-jeu, ni trahison aucune, déjà données dans ce pays et dans ce monde contre ceux d’en-haut et leurs capitalistes, contre les administrateurs et contremaîtres, pour un monde où il y ait place pour beaucoup de mondes ?

le CIG et la porte-parole : "OUI"

Jurez-vous finalement de ne pas succomber à la tentation de chercher des votes et le pouvoir, de ne pas vous vendre, ne pas vous rendre face à ceux d’en-haut ?

CIG et la porte-parole : "OUI"

Nous vous exigeons en conséquence que vous le fassiez, et si vous ne le faites pas, nous n’allons pas porter plainte, nous allons vous sanctionner et nous vous quitterons de votre poste.

Vive le Congrès National Indigène !

Vive l’Armée Zapatiste de Libération Nationale !

Vive le Mexique !

Vive la lutte des exploité.e.s de ce monde !

Merci compañer@s."